BURKINA-EDUCATION-DIRECTIVES

 

Gourma: les acteurs de l’Education tracent la feuille de route de l’année scolaire 2021-2022

 

Fada N’Gourma, (AIB)-La Circonscription d’Education de Base de Fada N’Gourma a tenu le vendredi 12 novembre 2021, son premier conseil de direction ordinaire de l’année scolaire 2021-2022, axé sur les orientations de l’année scolaire 2021-2022.

 

Le conseil de direction est une instance où les acteurs de l’éducation que sont les directeurs d’école, des Centres d’Education et d’Eveil préscolaire, les chefs de services des bureaux et les partenaires échangent essentiellement sur la vie de la Circonscription d’Education de base (CEB) avec leur premier responsable.

 

La CEB de Fada N’Gourma sous l’égide de son Chef Ahadi Idani s’est prêtée à cet exercice.

Ainsi, ce cadre a permis aux différents acteurs d’échanger sur les difficultés tant administratives que pédagogiques des structures éducatives avant de dégager des perspectives pour l’optimalisation du rendement scolaire.

 

Les chefs de bureaux et les encadreurs pédagogiques ont par la suite décliné leurs programmes d’activités, leurs attentes et la carte postale de la Ceb qui fait cas de 108 écoles primaires ouvertes dont 77 du public, avec 33 264 élèves dont 16 720 filles , 15 Centres d’Education et d’Eveil préscolaire dont 11 du privé et 9 345 Elèves déplacés internes (EDI).

 

Le Syndicat des Travailleurs de l’Education de Base (SYNATEB) par son représentant Noaga Nassouri a mis une réserve sur l’organisation des journées pédagogiques au regard de la ligne de sa structure.

 

Selon ce dernier, l’organisation des journées pédagogiques n’est rien d’autre pour les dirigeants que de ressusciter les groupes d’animation pédagogique qui constituent des cadres de formation continue mais sans mesure d’accompagnement pour les enseignants dans un contexte où les conditions de vie se précarisent tous les jours.

 

Yentéma Pascal Thiombiano, Directeur de l’école primaire Bapouguini « A » a indiqué que si cette instance n’existait pas il fallait la créer car c’est un cadre qui permet à chaque responsable de s’exprimer sur la vie de sa structure éducative en vue d’avoir des solutions adéquates.

 

Agence d’information du Burkina

KAC/ATA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here