Burkina-Presse-Revue

Burkina : Corruption, politique et faits de société, à la manchette des journaux

Ouagadougou, 12 nov. 2021 (AIB)- Les quotidiens burkinabè du vendredi arborent à leurs unes, le procès Thomas Sankara, des faits de société et l’état de la corruption 2020 au Burkina Faso.

 

«État de la corruption 2020 au Burkina : la police municipale conserve le ‘’maillot jaune’’», titre le quotidien national Sidwaya qui informe que le réseau national de lutte anti-corruption (REN6LAC) a officiellement rendu public son rapport de la corruption en 2020 au Burkina Faso, hier jeudi, à Ouagadougou.

A ce sujet, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidien privés burkinabè affiche : «Corruption au Burkina : la police municipale fidèle à sa mauvaise réputation.

Il indique que la police municipale est de nouveau en tête dans le classement des services les plus corrompus au Burkina Faso en 2020 avec un taux de 75,23%, selon le REN-LAC.

Sous le titre : « Corruption au Burkina : la police municipale toujours en tête de peloton», Le Pays, un autre quotidien privé, rapporte que la police municipale reste ainsi en tête du classement pour une deuxième année consécutive.

De son côté, L’Express du Faso, un journal privé édité à Bobo-Dioulasso, s’exclame : «Corruption 2020 au Burkina : la police municipale encore championne!».

Sous un autre registre, L’observateur Paalga, titre : «Procès Thomas Sankara : je suis prêt à aller au front», reprenant les dires du Général Gilbert Diendéré, à propos de sa tenue léopard.

Le journal annonce que l’interrogatoire de l’accusé Gilbert Diendéré  dans le cadre du procès de l’assassinat de Thomas Sankara et ses douze compagnons a pris fin le jeudi 11 novembre 2021.

Le Pays arborant le même titre que L’observateur Paalga, fait observer que le général avoue avoir eu des pincements au cœur quand l’acte du 15 octobre s’est produit dans un lieu qui était à sa charge.

Le tribunal a suspendu le procès et a annoncé sa reprise avec le lundi 15 novembre prochain avec la comparution de deux autres accusés, Diakalia Démé et Pascal Sibiri Belemlilga, selon le journal.

C’est à juste titre que Sidwaya mentionne : « Procès Thomas Sankara : l’audition des témoins, ce lundi 15 novembre ».

A en croire le journal, malgré les multiples questionnements et observations du parquet militaire, l’accusé est resté serein et imperturbable, et clame toujours son innocence et affirme même être prêt pour aller au front.

Pour sa part, L’Express du Faso laisse lire : «Sankara avait aussi son côté démon…ne demandez pas de rendre justice à lui seul», reprenant les propos de Me Mamadou Sombié, avocat de la défense.

Par ailleurs, dans son éditorial, le journal met en garde des dérapages qu’il faut éviter dans ce procès.

«Le procès des présumés assassins de Thomas Sankara n’est pas l’occasion rêvée pour régler de vieux comptes entre des personnes qui ne se sont pas entendues à un moment donné de la vis de la nation», avertit le média.

Toujours en politique, Sidwaya affiche : «Situation nationale : Léonce Koné propose une rupture positive».

Il annonce que le mouvement Rupture positive/3R a été présenté par ses fondateurs au cours d’un point de presse, le jeudi 11 novembre 2021, à Ouagadougou.

Selon le journal, cette structure dirigée par Léonce Koné entend contribuer à la consolidation de la démocratie en impulsant une nouvelle de gouvernance au Burkina Faso.

Et Le Pays de  titrer :  « lutte contre le terrorisme au Burkina : le mouvement 3R pour la réintégration des éléments de l’ex-RSP », avant de souligner que le mouvement 3R Rupture positive n’est un parti politique.

En faits de société, L’Express du Faso, dans sa rubrique ‘’vrai ou faux’’, fait cas d’un maire d’arrondissement de la commune de Bobo-Dioulasso dont le sommeil est troublé.

Pour faits, il a été trainé devant la gendarmerie par des populations auxquelles il avait promis des parcelles d’un vieux lotissement mais aussi d’un nouveau lotissement qui n’est pas arrivé, rapporte le quotidien.

Agence d’information du Burkina

KR/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here