Burkina-Economie-Association-Conférence

Bobo-Dioulasso : Des journalistes décryptent la contribution du port sec dans l’économie de Sya

Bobo-Dioulasso, 08 nov. 2021 (AIB)-L’Association des journalistes du Burkina (AJB) a organisé vendredi, une conférence publique sur la contribution du port sec dans la relance de l’économie de la ville de Sya.

« Le port sec, depuis sa création en 2010, a eu des impacts notables sur l’activité économique de Bobo-Dioulasso », a indiqué le directeur régional adjoint de la Chambre de commerce et d’industrie de Bobo-Dioulasso, François Drabo.

Pour M. Drabo, la création du port a favorisé le développement de nouvelles activités.

Selon lui, le port sec a permis la création de nombreuses structures comme les restaurants et les entrepôts.

« Toutes les structures installées au port sec contribuent d’une manière ou d’une autre à relancer l’économie de Bobo-Dioulasso », a-t-il ajouté.

Selon l’inspecteur central de la douane, Jean-Paul Yaméogo, le bureau des douanes du port sec de Bobo-Dioulasso est classé 3e sur 63 offices en termes de mobilisation des recettes.

A le croire, le bureau des douanes du port sec a perçu plus de 115 milliards F CFA de recettes en 2018, 118 milliards F CFA en 2019 et 106 milliards F CFA en 2020 et prévoit 125 milliards F CFA en 2021.

« Il regroupe à lui seul les compétences de six bureaux », a poursuivi M. Yameogo.

L’Inspecteur a expliqué que le bureau de la douane du port sec de Bobo est le bureau de référence de la région douanière de l’Ouest.

A la question de l’existence d’une concurrence entre la Chambre de commerce et d’industrie et les opérateurs économiques, M. Drabo a répondu que « la mission de la Chambre du commerce est d’appuyer les opérateurs économiques et non pas faire concurrence ».

Les panelistes ont évoqué la situation sécuritaire difficile du pays qui a occasionné des contraintes dans le domaine du transit.

Agence d’information du Burkina

ST-hb/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here