Burkina-Finances-Loi-Examen

Burkina/Loi de finances 2022-2024 : Un accent sera mis sur la sécurité 

Ouagadougou, 6 Nov. 2021 (AIB)-Dans la loi de finances 2022-2024, en examen actuellement au Parlement, un accent particulier sera mis sur la Défense et la sécurité, a appris vendredi, l’AIB auprès du ministère de l’économie.

Le ministre en charge des Finances Lassané Kaboré et ses collaborateurs étaient vendredi, devant la Commission des finances et du budget (COMFIB) de l’Assemblée nationale pour la préparation de la loi de finances 2022-2024.

L’AIB a appris auprès du ministère en charge des Finances, que pour 2022, un accent particulier sera mis sur les secteurs de la défense et de la sécurité pour faire face à la situation sécuritaire.

Malgré le contexte difficile, le gouvernement en toute responsabilité prévoit maintenir les efforts à l’endroit des secteurs prioritaires.

Il s’agit des secteurs de la santé, de l’éducation, de l’eau, de l’assainissement, de l’agriculture et des infrastructures

Il compte également œuvrer à l’accompagnement de la décentralisation à travers le transfert des ressources aux collectivités.

La loi de finances initiale soumise à la COMFIB pour examen, fait ressort un effort du gouvernement pour maintenir le cap malgré les contraintes sécuritaires et sanitaires qui impactent négativement l’activité économique.

En termes de prévisions, les recettes devraient connaître une évolution sur la période 2022-2024, ce qui traduit une volonté du gouvernement de financer en grande partie le budget sur la base des recettes propres.

Des réajustements sont également prévus, pour tenir compte de l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale africaine (qui entraine une baisse des recettes de porte) et du manque à gagner au niveau de la douane, dû à la situation sécuritaire.

Sur la même période, les dépenses connaîtront une baisse moyenne de 5,9% et seront ajustées en fonction des appuis budgétaires des partenaires.

Avant les échanges sur la loi de finances initiale, c’est le budget du ministère de l’économie, des finances et du développement exercice 2022 qui a fait l’objet de discussion avec la COMFIB.

Agence d’information du Burkina

WIS/az 

Source : DCPM/MINEFID

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here