Burkina-Presse-Revue

Justice et sport en couverture des journaux burkinabè

Ouagadougou, 5 nov. 2021 (AIB)- Les quotidiens burkinabè de ce vendredi abordent des sujets relatifs au sport, notamment le tour international du Faso et les éliminatoires de la coupe du monde, sans oublier de commenter le procès de l’assassinat de Thomas Sankara qui se tient actuellement.

L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, reprend les propos de l’un des accusés du dossier Thomas Sankara, Jean Pierre Palm qui déclare : « A aucun moment je n’ai senti des signes de tension entre les 4 leaders de la révolution ».

Selon le journal, trois accusés sont passés à la barre, hier jeudi, pour donner leur version des faits du 15 octobre 1987, jour où Thomas Sankara et ses compagnons ont été  assassinés.

Il s’agit, précise L’Express du Faso, des médecins Diebré Halidou Jean Christophe et Hamidou Kafando et du gendarme à la retraite Jean Pierre Palm.

Pour  sa part, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, fait observer que « Mori Aldiouma Jean Pierre Palm inculpé pour complicité d’attentat à la sûreté de l’Etat dans l’affaire de l’assassinat du président Sankara et ses compagnons d’infortune », est « celui-là même à qui on a reproché d’avoir retiré des éléments de la table d’écoute ».

Pendant ce temps, Le Pays, autre quotidien privé, cite Jean Pierre Palm qui dit : « J’ai conduit une mission française au niveau de la transmission de la gendarmerie ».

Aujourd’hui au Faso, quotidien privé arbore comme titre : « Deux accusés qui se sont bien défendus », montrant les photos des  colonels-majors Jean-Pierre Palm et Halidou Diebré.

Quant au quotidien national Sidwaya, il parle du « certificat de décès établi par humanisme », informant que le premier accusé appelé à la barre, hier jeudi, a été le signataire du « faux » certificat de décès du père de la Révolution burkinabè d’août 1983 parlant de « mort naturelle », le médecin-militaire Alidou Jean Christophe Diébré.

En sport, le même journal aborde les 5e  et 6e  journées des éliminatoires de la coupe du monde 2022, titrant : « 27 Etalons pour deux matchs cruciaux ».

Sidwaya relate que le sectionneur des Etalons du Burkina Faso, Kamou Malo a dévoilé au cours d’une conférence de presse, hier jeudi, à Ouagadougou, une liste de 27 joueurs devant prendre part aux matchs contre le Niger et l’Algérie dans le cadre de la 5e  et 6e journée, des éliminatoires de la coupe du monde, Qatar 2022.

A ce propos, Le Pays affiche : « Kamou Malo et 27 Etalons pour l’assaut final », tandis que L’Observateur Paalga se contente de mentionner que « Les Etalons seront face au Mena et aux Fennecs ».

Sous le titre : « La volonté seule n’a pas suffi » Le Pays, toujours en sport, revient sur le tour international du Faso 2021 dont la 7e étape (33 Km) s’est déroulée en course contre la montre, hier, entre Koupela et Zorgho et remportée par  le Marocain El Kouraji Mahcine.

C’est à juste titre que L’Express du Faso laisse lire: « Tour du Faso 2021 : Le Marocain El Kouraji Mahcine en jaune à Zorgho », là où Aujourd’hui au Faso affiche : « 33e Tour du Faso : Le Maroc atterrit en fusée à Zorgho ».

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here