Burkina-Securité-Solutions-Numeriques

Burkina : Lancement d’un concours de solutions numériques au profit de la Défense

Bobo-Dioulasso, 4 Nov. 2021 (AIB)-Le ministère en charge de l’Economie numérique,  a lancé ce jeudi matin, à Bobo-Dioulasso, un spécial Hackathon, qui permet à de jeunes talents burkinabè de développer des solutions numériques au profit de la Défense.

Le spécial Hackaton a été lancé en prélude à la 17ème édition de la Semaine du Numérique (S.N) qui va se tenir à Bobo-Dioulasso.

Il se tient sous le thème « la Robotique et l’intelligence artificielle au service des défis sécuritaires et de la défense ».

Selon la directrice du Développement de l’Expertise numérique du ministère, Elisabeth Paré/ Sanou, « le soldat coûte cher et il est sacré car il est un de nos frères qui se bat pour nous en s’exposant à notre place ».

Elle a ajouté que lui adjoindre comme outils, des solutions innovantes pour lui permettre d’éloigner le danger, d’être mieux informé et donc moins exposé, est plus que nécessaire.

Le Keolid est une structure partenaire du département en charge du Numérique et des Postes dans l’organisation de cet Hackathon.

Son directeur des opérations, Charles Yaro, s’est réjoui de voir sa structure associée à ce concours qui permet à de jeunes talents burkinabè de développer des solutions.

Il a souhaité qu’à l’issue de cet hackathon, qu’il y ait des solutions qui permettent de booster les efforts déjà fournis par les FDS dans la lutte contre l’hydre terroriste.

Le représentant du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants, le commandant Oupouhounla Ouali, a salué le choix du thème.

Il dit espérer que les solutions innovantes qui sortiront de cette session du Hackathon seront en phase avec les défis sécuritaires.

Toute chose qui permettra de mieux agir sur le terrain.

Pour cette session, ce sont 21 projets qui ont été enregistrés.

Pendant 72 heures, les différents candidats seront face aux membres du jury pour présenter leurs solutions.

A l’issue de cette première journée, 10 candidats seront retenus pour la suite de la compétition.

Les meilleures solutions innovantes retenues à la fin du concours seront primées lors de la Semaine du Numérique qui ouvre ses portes le 9 novembre prochain.

Agence d’information du Burkina

WIS/az 

Source : MENPTD

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here