Burkina-Education-Développement

Burkina : ‘’Le corps enseignant constitue le fer de lance du développement’’ (ministre)

Ouagadougou, 3 oct. 2021  (AIB)- Le ministre de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro a déclaré mardi, que  le corps enseignant constitue le fer de lance du développement, jugeant nécessaire de lui apporter préparation et soutien.

« L’éducation est la locomotive du développement et le corps enseignant en constitue le fer », a affirmé mardi,  le ministre en charge de l’Education, Stanislas Ouaro.

Il s’exprimait lors de la décoration de 270 acteurs, en marge de la journée mondiale des enseignants célébrée en différée.

« Face aux multiples défis de l’avenir, l’éducation apparait pour le Burkina Faso, comme un atout indispensable pour impulser le développement humain durable, progresser vers les idéaux de paix, de liberté et de justice sociale », a dit M. Ouaro.

Selon Stanislas Ouaro, « il est  indispensable  d’apporter aux enseignantes et aux enseignants la préparation et le soutien nécessaires pour être au cœur de la relance de l’éducation ».

Concernant le soutien nécessaire, il s’agit, entre autres, du développement professionnel des enseignants et de leur formation à l’adaptation à la continuité éducative.

Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maïga a également traduit sa reconnaissance au personnel éducatif.

« Nous sommes venus pour rendre un vibrant hommage à ces artisans de la construction de la société dont on a besoin, leur dire que la nation est reconnaissante et fière de ce qu’ils font au quotidien afin que notre système puisse bien fonctionner et afin que les enfants et les étudiants qui passent entre leurs mains soient façonnés à l’image de ce que la société burkinabè souhaiterait voir », a soutenu Alkassoum Maïga.

Agence d’information du Burkina

CYR/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here