Festival Jésus parmi les déplacés: La musique pour panser les cœurs

 

Kaya, 30 oct. 2021 (AIB)-L’association Yelsom Bénéré a organisé, ce samedi, un concert de louange à Dieu, suivi d’une remise de 440 kits au profit des personnes déplacées internes, à travers le ‘’Festival Jésus parmi les déplacés’’.

 

Depuis 2012, l’association Yelsom Bénéré (AYB, le bienfait n’est jamais perdu en langue française), un consortium de musiciens chrétiens, organise, chaque année, un concert de louange et d’adoration à Dieu au profit des personnes défavorisées (prisonniers, enfants de la rue…).

Pour respecter la tradition, elle a organisé, le samedi 30 octobre 2021 à Kaya, « le Festival Jésus parmi les déplacés ».

 

Au menu de cette réjouissance, des louanges à Dieu, des prières pour les malades.

Il y a également eu la remise de 440 kits, constitué chacun de 3 habits, d’une boule de savon et une miche de pain, au profit des Personnes déplacées internes (PDI) du site d’accueil Wotinoma et celles du secteur 3 de Kaya.

 

«Cette année, Dieu nous nous sommes, particulièrement tournés vers les PDI, parce que ce sont des familles qui ont tout perdu, notamment leur dignité. Et, nous utilisons nos voix et instruments de musique pour prouver nos compassions et solidarités envers ces familles éplorées surtout moralement», a justifié le président de l’AYB, André Yanogo, alias chantre Galyaam.

Pour lui, même si la musique moderne adoucit les mœurs, celle de célébration de Dieu guérit les cœurs au niveau spirituel.

 

«L’homme a des besoins physique et physiologique qui sont connus de tous. Mais, nous savons que c’est Dieu qui nous a créés et qui a besoin de nous. C’est pourquoi, nous avons abordé dans nos chansons la thématique de reconnecter Dieu avec ses créatures. Et en priant pour elles, Dieu est capable de guérir la souffrance qu’elles ont dans leurs cœurs», a laissé entendre chantre Galyaam.

 

Sur les lieux, le groupe musical «One melodie» a entonné, entre autres, les louanges telles que «Jésus est mon ami de tous les jours», «Le chemin du paradis est de se confier à Jésus», «Jésus est le créateur et le sauveur. Gloire à lui» et «Je veux aller au paradis mais j’ignore son chemin ou je n’ai ni les moyens. Que faire ?».

 

A écouter André Yanogo, l’objectif de ces glorifications à Dieu vise à amener les PDI à sortir dans leur tristesse habituelle pour se réjouir, à travers ces célébrations et danses.

Ce concert a été l’occasion pour l’évangéliste Daniel et le pasteur Samuel Sawadogo de l’église apostolique de Kaya de prêcher l’évangile aux PDI.

 

Ces prédications ont convaincu plusieurs PDI (hommes, femmes et enfants) à se confier à Jésus et à être désormais parmi les locataires des églises apostoliques de la ville.

Pour le pasteur Samuel Sawadogo, c’est un pari gagné, en ce sens que l’initiative de cette chaine musicale chrétienne est une œuvre «merveilleuse».

 

«La musique de Dieu donne beaucoup de consolation, parce qu’elle est spirituelle et fait du bien au corps humain», a-t-il souligné.

De ce fait, le pasteur Sawadogo a remercié ces promoteurs de la musique chrétienne dans les milieux défavorisés.

 

Agence d’information du Burkina

Emil Abdoul Razak SEGDA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here