Burkina-Réconciliation-Nationale

Burkina : Les associations féminines invitées à s’impliquer dans le processus de la réconciliation (ministre)

Ouagadougou 29 oct. 2021 (AIB)-Le ministre en charge de la réconciliation nationale Zéphirin Diabré a invité mercredi, à Ouagadougou, les associations féminines à s’impliquer dans le processus de la réconciliation nationale, a appris l’AIB.

Le ministre de la réconciliation Zéphirin Diabré a déclaré que les associations féminines doivent jouer un rôle important dans le processus de la réconciliation car selon lui, « les femmes constituent la composante majeure de la vie nationale ».

« Les femmes sont perçues comme jouant un rôle clé dans le maintien de la cohésion sociale de par les efforts qu’elles déploient au quotidien pour instaurer la confiance et participer à la vie de la société et de la nation », a-t-il affirmé.

Selon le ministre Zéphirin Diabré, « plus de 368 focus groupes femmes ont été réalisées avec des groupes de 7 à 12 femmes par commune ».

Il y a  « 2576  et 4416  femmes qui ont donnés leurs contributions directes dans l’identification des besoins de réconciliation et des mécanismes endogènes de leur prise en charge », a-t-il relevé.

Zéphirin Diabré a soutenu que la réconciliation est incontournable pour construire le Burkina Faso de demain.

Il a estimé que les femmes doivent être témoins et acteurs majeures pour les générations futures au Burkina Faso.

Agence d’information du Burkina

PN/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here