Burkina-Civisme-Sensibilisation

Burkina : La réconciliation des cœurs passe nécessairement par le civisme (ministre)

Ouagadougou, 25 oct. 2021(AIB)-La ministre burkinabè de la  Justice Victoria Ouédraogo a affirmé lundi, que la réconciliation des cœurs, passe nécessairement  par l’appropriation des valeurs de civisme et de citoyenneté, en vue de faire face aux défis sécuritaires économiques et sociaux actuels.

«La réconciliation des cœurs que nous appelons tous, de tous nos vœux comme une condition sine qua non au renforcement de l’unité d’actions pour faire face aux défis sécuritaires, économiques et sociaux actuels, ne peut être effective sans une appropriation par tous, des valeurs de civisme et de citoyenneté», a déclaré Victoria Ouédraogo.

La ministre de la Justice annonçait lundi, la  18ème édition de la Semaine nationale de la citoyenneté (SENAC), prévue du 02 au 05 novembre 2021, sous le thème : «la contribution du citoyen au processus de réconciliation».

«L’objectif visé à travers le choix de ce thème, est de permettre aux populations de se réapproprier les valeurs de citoyenneté et de paix, en vue de la consolidation de la cohésion sociale et du renforcement de l’unité nationale», a expliqué Victoria Ouédraogo.

Mme Ouédraogo a décliné une série d’activités au nombre desquels, une journée nationale du drapeau et des symboles du Faso, un jeu concours sur le civisme dans les établissements post-primaires et des conférences dans les écoles, universités et centres de formations professionnelles.

Un dialogue intergénérationnel, une caravane sur le civisme dans les marchés et yaars  et des jeux radiophoniques sur le civisme et la citoyenneté, font parties aussi du programme, a ajouté la ministre.

En rappel, la SENAC est organisée chaque année, depuis 2004, par le ministère en charge des droits humains et de la promotion civique.

Agence d’information du Burkina

PN/ata/ak

Photo: SIG.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here