Zondoma:  L’excellence célébrée au post-primaire et au secondaire

Gourcy, (AIB) -L’Association une Vie Meilleure (AVM) a tenu la 4ème édition l’excellence au post primaire et au secondaire  ce samedi 16 octobre 2021 à Gourcy sous le thème «célébrer l’excellence pour prévenir et gérer les conflits en milieu scolaire» 23 prix ont été décernés aux élèves, aux établissements et aux parents d’élèves les plus méritants de la province.

Le concours d’excellence au post-primaire et au secondaire du Zondoma a été institué pour récompenser les acteurs de cet ordre d’enseignement qui se sont distingués par la qualité de leur travail aux examens de fin d’année.

Selon les premiers responsables de l’AVM, l’objectif principal visé à travers cette activité est de promouvoir une éducation de qualité et la culture de l’excellence.

Lancée en 2018 cette compétition est à sa quatrième édition placée sous le parrainage du Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) Lassané Savadogo et la présidence du Haut-commissaire de la province du Zondoma Ouo Abibata Bamouni /Traoré.

Le meilleur au BAC D a reçu son prix des mains du parrain Lassané Savadogo.

Comme à la précédente édition c’est le lycée privé Saint Henri de Osso qui a imposé sa suprématie aux autres en réalisant  les meilleurs taux de succès au BEPC et au BAC avec à la clé un taux de 100 % à la série A4.

Pour ce qui concerne les performances individuelles, Souleymane Ouédraogo du Lycée Privé Saint Henri de Osso a surclassé tous ses camarades avec une moyenne de 18,44 au BEPC. Il obtient un prix composé d’un vélo, d’un sac, de 10 cahiers, d’une calculatrice scientifique et une somme de 50 000 francs CFA.

le haut-commissaire (en rouge), l’invité d’honneur (en blanc) et l’épouse du parrain remettant le prix à la meilleure au BAC A Risnata Bissiri.

Les meilleurs au BAC ont pour nom Abdoul Guélilou Savadogo au BAC D avec une moyenne de 15,00 et Risnata Zoumbri auteur de 15, 08 de moyenne au BAC A.

Tous deux du Lycée Provincial du Zondoma, ils reçoivent chacun une moto neuve, 1 sac d’écolier, 1 carton de rames de papier,une calculatrice scientifique et une somme de 50 000 francs CFA.

Au nombre de deux, les élèves vivant avec un handicap admis au BEPC et au BAC respectivement du CEG de Roba et du Lycée Départemental de Boussou ont été primé. Les mères éducatrices n’ont pas été en reste.

Elles ont reçu des prix d’encouragement pour leurs contributions aux résultats de leurs progénitures.

 

Pour le président de l’AVM Salam Ouédraogo, au-delà des prix décernés, le souhait est de faire des lauréats des ambassadeurs à même d’influencer positivement leurs camarades dans le sens du travail mais aussi du comportement, toute chose qui selon lui est à même de prévenir l’indiscipline et les conflits dans le milieu scolaire.

La directrice du lycée privé Saint Henri de Osso a reçu des mains du président de l’AVM le prix du meilleur établissement composé d’une somme de 250 000 francs, 5 cartons de rames de papier et un globe terrestre.

Tout en félicitant les initiateurs de l’activité, le haut-commissaire présidente de la cérémonie a salué la pertinence du thème qui selon elle est d’actualité et interpelle les élèves à plus d’un titre.

C’est pourquoi elle les a invités à plus de discipline, et de tolérance, à la promotion de la paix afin que « l’école continue d’être un espace d’apprentissage et de formation ».

En marge de la journée d’excellence, les organisateurs ont mobilisé du matériel et des moyens financiers pour les forces de défense et de sécurité (Police, Gendarmerie) et les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et aussi des vivres pour les déplacés internes de la localité. Cette édition a connu la présence remarquée d’un invité d’honneur en la personne de Rakiéta Yaméogo, conseillère spéciale du Président du Faso venue apporter son soutien.

Agence d’information du Burkina

Aziz KIEMDE (AIB/Zondoma)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here