Burkina-Formation-ENAREF-Promotion-Sortie

Burkina : La 32è promotion de l’ENAREF invitée à une pratique vertueuse de ses métiers

Ouagadougou, 22 oct. 2021 (AIB)-Le ministre de l’Economie, des finances et du développement Lassané Kaboré a invité vendredi, la 32è promotion de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF), à l’occasion de leur sortie, à une pratique vertueuse de leurs métiers.

« Chers lauréats, je vous invite à une pratique vertueuse de vos métiers, gardez toujours à l’esprit que vos talents et les valeurs intrinsèques éclosent toujours dans la vertu », a déclaré le ministre Lassané Kaboré.

Le chef du département de l’Economie, des finances et du développement s’exprimait vendredi à Ouagadougou, à l’occasion de la cérémonie de sortie de la 32è promotion de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF) dont il était le patron.

Il a invité les lauréats, à rester passionnés par ce qu’ils font « en prenant la pleine mesure de leurs responsabilités qu’ils assumeront « avec fierté, loyauté et dévouement ».

« Je vous invite à aller au de-là du diplôme et de la connaissance théorique, pour vous distinguer sur le plan professionnel afin de satisfaire les nombreuses attentes des populations et des clients de l’administration de façon globale », a-t-il affirmé.

Le patron de la cérémonie Lassané Kaboré a demandé aux lauréats de « garder toujours à l’esprit que toute sortie est une nouvelle entrée quelque part ».

« En sortant de l’ENAREF, vous entrez dans la vie professionnelle et active. Sachez également que les techniques et les approches de l’administration économique et financière sont confrontées au quotidien à l’évolution globale rapide du milieu pour lequel, elles sont forgées », a-t-il relevé.

La 32è promotion de l’ENAREF comprend 223 élèves qui ont subi avec succès toutes les épreuves et ont obtenus chacun une moyenne supérieure ou égale à 12/20, selon la directrice de la formation initiale de l’ENAREF Mme Félicité Traoré/Ouattara.

« Ces 223 lauréats composés de 34 femmes et de 189 hommes sont jugés aptes à recevoir leurs diplômes de fin d’études à l’ENAREF », a-t-elle soutenue.

Elle a assuré que 76 des lauréats, recevront le diplôme du cycle A, 100 celui du cycle B et 47 celui du cycle C.

« Les 223 lauréats de ce jour sont composés de 6 nationalités, un malien, un nigérien, deux togolais, 5 tchadiens, 26 centrafricains et 188 burkinabè », a-t-elle attesté.

La cérémonie de sortie de la 32è promotion s’est déroulée sous le thème « Rôle et place du financier dans la mobilisation et la gestion des ressources dans le contexte d’insécurité et de la covid-19 ».

Le directeur général de l’ENAREF, Adama Badolo a souligné « la pertinence de ce thème » qui met en relief les défis que les lauréats sont appelés à relever dans l’exercice de leurs métiers respectifs.

Il a dit caresser l’espoir qu’ils joueront pleinement leur partition pour relever « ce challenge grâce à la qualité de la formation » dont ils ont bénéficié.

La 32è promotion a pris comme parrain le Pr Filiga Michel Sawadogo, ancien ministre en charge de l’Enseignement supérieur et Thomas Zongo, directeur général de la Société nationale d’assurances et de réassurances (SONAR).

Aux lauréats, « nouveaux agents publics devant agir dans le domaine des finances publiques et de l’économie », le co-parrain Filiga Michel Sawadogo a rappelé qu’ils ont le devoir de participer aux actions et aux réflexions.

De même qu’ils doivent « s’impliquer dans la mise en œuvre des réformes et proposer les meilleurs postures pour relever les défis de la gestion et de la mobilisation des ressources » du Burkina Faso.

S’adressant à ses camarades, le délégué de promotion Issoufou Guira a indiqué que la situation sécuritaire et sanitaire du Burkina Faso, les interpelle.

« Nous avons le devoir d’être des travailleurs intègres et exemplaires pour non seulement marquer notre époque mais (de faire en sorte) que nos agissements et pratiques servent de leçon pour la postérité », a-t-il énoncé.

Agence d’information du Burkina

WIS/az

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here