Burkina-Culture-Cinéma-FESPACO-Sénégal-

Cinéma : Le Fespaco est un miroir et un projecteur puissant de nos cultures (ministre)

Ouagadougou, 17 oct. 2021 (AIB)-Le ministre en charge de la culture du Sénégal, Abdoulaye Diop, a indiqué samedi, à l’ouverture de la 27e édition du Fespaco, que l’évènement culturel, est « un miroir et un projecteur puissant de nos cultures ».

« Le Fespaco est un miroir et un projecteur puissant de nos cultures », a déclaré samedi à Ouagadougou, le ministre de la culture et de la communication sénégalaise, Abdoulaye Diop.

Le pays de la Teranga, le Sénégal est le pays invité d’honneur pour cette 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

« Nous sommes heureux de l’honneur qui est fait au Sénégal et aux sénégalais ici présents au Burkina Faso à l’occasion du festival 2021 » a indiqué Abdoulaye Diop.

Pour lui, le Sénégal va participer pleinement avec ses 19 films sélectionnés dont 14 pour la compétition officielle, avec ses artistes, des vedettes de la scène musicale comme Baba Maal et Didier Awadi, avec ses intellectuels ainsi qu’avec toute la communauté du cinéma sénégalais.

Le ministre en charge de la culture du Sénégal a représenté le président de la république du Sénégal, Macky Sall, à la cérémonie d’ouverture du Fespaco à Ouagadougou.

« Entre le Sénégal et le Burkina Faso, des liens solides de fraternité et d’amitié existent depuis le temps », a-t-il affirmé.

« Nous avons choisi de nous mettre au côté du Burkina Faso pour accueillir les autres venus des 4 coins, de nous convertir en organisateur du Fespaco, de donner à cette édition le cachet de la Teranga, de nous investir pour que la fête soit la plus belle », a conclu en ces mots M. Diop.

La cérémonie d’ouverture du Fespaco présidée par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a été marquée par une représentation chorégraphique haut en couleurs, lumières et sons qui a été monté de main de maitre par le chorégraphe burkinabè Serges Aimé Coulibaly.

Les artistes sénégalais Didier Awadi et Baba Maal ont presté à la cérémonie d’ouverture aux côtés de plusieurs artistes burkinabè notamment Smockey, Alif Naaba, Djéli Karim, Amzy, Malika la Slameuse, Awa Boussim.

Rappelons que Dakar a accueilli le 29 juin dernier la ministre de la culture, des arts et du tourisme du Burkina Faso, Mme Foniyama Elise Ilboudo/Thiombiano pour un lancement symbolique du Fespaco dans le pays invité d’honneur.

Agence d’information du Burkina

CYR/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here