Burkina-Insécurité

Komondjoari : Des populations préfèrent affronter l’insécurité que la faim

Gayerie, 12 oct. 2021(AIB)-Plusieurs personnes qui avaient rejoint Tankaolou (Est) à cause des exactions terroristes, sont reparties dans leurs localités d’origine, préférant affronter l’insécurité que la faim, a appris l’AIB.

La commune de Tankoualou dans la province de la Komondjoari (Est) vit dans une situation déplorable ces temps-ci, à cause de la détérioration de la situation sécuritaire.

Malgré les vivres offerts par le gouvernement, beaucoup de personnes souffrent encore à cause de la faim.

Selon des sources locales, plus de vingt concessions ont préféré rejoindre leurs hameaux de culture contrôlés par des terroristes que de mourir de faim.

Aussi, la plupart des jeunes ont rejoint la brousse à la recherche de meilleures conditions de vie.

Toujours selon les mêmes interlocuteurs, si rien n’est fait dans les meilleurs délais, les jeunes seront récupérés par les groupes armés et seuls les militaires resteront à Tankoalou.

Tankoualou est une localité de la commune de Foutouri dans la région de l’Est. Elle est située à environ 15 km de la frontière du Niger et à 80km de Gayéri.

En rappel, en début de saison pluvieuse, des hommes armés ont interdit la pratique de l’agriculture à Tankoualou.

Agence d’information du Burkina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here