Burkina-Presse-Revue

Justice, politique et sport, en vedettes dans la presse en ligne burkinabè

Ouagadougou, 9 oct. 2021 (AIB)- Les journaux en ligne burkinabè visités par l’AIB ce samedi, commentent largement la victoire des Etalons, la veille, contre leurs homologues de la Djibouti, sans oublier des sujets liés à la politique et à la justice.

«Procès du dossier Thomas Sankara : Blaise Compaoré sera absent, selon ses avocats », affiche Faso7.com qui rappelle que le jugement du dossier Thomas Sankara débute, selon le Tribunal militaire, le lundi 11 octobre 2021.

Le même journal en ligne informe qu’au cours du déroulement du procès sur le dossier Thomas Sankara, les effigies des victimes ou accusés seront interdites.

Parlant du même dossier, Ouaganews.net arbore : «Procès Thomas Sankara : Blaise et ses avocats seront absents », avant de mentionner que c’est à travers un communiqué publié par voie de presse que les avocats de Blaise Compaoré, le bâtonnier Pierre-Olivier Sur et Me Abdoul Ouédraogo ont réagi.

A en croire Ouaganews.net, les deux avocats informent que « leur client ne se rendra pas au procès et eux, non plus, devant le Tribunal militaire de Ouagadougou qu’il qualifie de juridiction d’exception ».

Dans sa ‘’chronique judiciaire du samedi’’, Faso7.com traite d’un fait divers sous le titre : « Il vend de la drogue pour régler ses dettes ».

En politique, Wakséra.com revient sur le sommet Afrique-France qui vient de se dérouler avec la jeunesse africaine qui était face au président français Emmanuel Macron, la veille, à Montpellier en France.

Le media en ligne met en exergue, l’intervention de la Burkinabè Ragnimwendé Eldaa Kouama qui faisait partie des 11 jeunes africains et de la diaspora ayant échangé directement avec le président français.

«Si la relation entre les pays d’Afrique et la France était une marmite, sachez qu’elle est très sale cette marmite. Elle est sale de reconnaissances légères, des exactions commises, elle est sale de corruption, de non transparence, elle est sale de vocabulaire dévalorisants», rapporte Wakatsera qui publie l’intégralité de intervention de la Burkinabè.

C’est à juste titre que Burkina24.com fait observer que la jeune Burkinabè, coach et formatrice, Ragnimwendé Eldaa Koama, n’a pas du tout été tendre envers le président Macron.

« +Cela fait près d’un siècle que l’aide au développement se balade en Afrique ; ça ne marche pas !+, a-t-elle déclaré, entre autres », relate le journal en ligne.

En sport, Burkina24.com évoque les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, titrant : «Qualification Qatar 2022 : Les Étalons écrasent Djibouti ».

Pour sa part, Lefaso.net laisse lire : « Les Etalons surclassent Djibouti (4-0) ».

A ce sujet, Wakatsera.com renseigne que les Etalons du Burkina Faso ont affronté et écrasé, par le score sans appel de 4-0, les Requins de la mer rouge de Djibouti ce vendredi 8 octobre, à Marrakech au Maroc, dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022.

Il précise que Abdoul Tapsoba (45+1 et 48e), Issa Kaboré (50e) et Mohamed Konaté (59e) ont été les artisans du large succès des Etalons.

Agence d’information du Burkina

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here