Burkina-Presse-Revue

Burkina : Election d’Alassane Bala Sakandé à la tête du MPP, faits de société, à la une des journaux

Ouagadougou, 27 sept. 2021 (AIB)-Les quotidiens burkinabè de ce lundi évoquent la démission de Mathias Tankoano à la présidence du CSC, la gestion du foncier et les promoteurs immobiliers, l’arrivée du champion du monde, Iron Biby, à Bobo-Dioulasso, ainsi que l’élection d’Alassane Bala Sakandé à la tête du MPP.

« Présidence du MPP : Alassane Bala Sakandé succède à Simon Compaoré», titre, Sidwaya, le quotidien national.

Selon le journal de tous les Burkinabè, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a tenu du 24 au 26 septembre 2021 Ouagadougou son 2e congrès extraordinaire. Outre la révision des textes, les congressistes ont élu un nouveau bureau exécutif pour conduire la destinée du parti.

Pour le même sujet, le quotidien privé, L’Observateur Paalga affiche : «2e congrès extraordinaire du MPP : Le nouveau président prône le rassemblement et le pardon».

Ce journal indique que le nouveau président, dans sa première prise de parole, a invité ses camarades politiques à privilégier le rassemblement et le pardon.

De son côté, Le Pays, un autre journal privé, annonce : «congrès extraordinaire du MPP : Alassane Bala Sakandé prend le bâton de commandement».

Ce journal rappelle que les commandes de M. Sakandé sont intervenues après celles de Roch Marc Christian Kaboré, de feu Salifou Diallo et de Simon Compaoré à la tête du MPP.

Quant au quotidien privé édicté à Bobo Dioulasso, L’Express du Faso, il indique que : «Bala Sakandé a vaincu».

Le journal fait savoir qu’à l’issue des trois jours de conclave d’importantes décisions ont été prises pour la bonne marche du parti, et le bureau politique national est passé de 800 à 1 381 membres.

Par ailleurs L’Express du Faso déclare que Sakandé à la tête du MPP est un signal fort de rajeunissement de la classe politique.

Ces journaux privés ont aussi publié la déclaration de Mathias Tankoano concernant sa démission de la présidence du Conseil supérieur de la Communication (CSC), suite à nomination au poste de responsable aux questions électorales du MPP.

Dans un autre registre, Le Pays dans sa rubrique ‘’ombres et lumières’’ fait cas du foncier en titrant : «Gestion du foncier au Burkina : les promoteurs immobiliers vent debout contre les réformes».

Le quotidien annonce qu’il eut une rencontre entre les journalistes et les promoteurs immobiliers, le 24 septembre dernier pour échanger sur le projet du gouvernement de réviser la loi du 20 novembre 2008 portant promotion immobilière au Burkina Faso.

Dans ces colonnes l’on peut lire que «pour les promoteurs immobiliers, la nouvelle loi n’est pas la bienvenue. Ils estiment que le gouvernement détient un agenda caché dans ce projet de révision de la loi 057».

Pour sa part, L’Observateur Paalga affiche : «Promotion immobilière : les acteurs pour des assisses nationales».

En sport, les journaux commentent largement l’accueil triomphal du champion du monde en log lift, Iron Biby, dans sa ville natale (Bobo Dioulasso) après son sacre à Glasgow en Ecosse où il a battu le record du monde en soulevant un poids de 229 kg.

Agence d’Information du Burkina

KR/ata/ak 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here