Mali-ONU-Barkhane-Retrait-Intervention

Mali/ONU : Le Premier ministre Choguel Maïga se plaint du retrait unilatéral de la force Barkhane

Ouagadougou, 26 sept. 2021(AIB)-Le Premier ministre malien Choguel Maïga s’est plaint samedi à l’Assemblée générale de l’ONU à New York (États unis) de la façon dont s’est effectué le retrait de la force française Barkhane du Mali.

« La nouvelle situation née de la fin de Barkhane plaçant le Mali devant le fait accompli et l’exposant à une espèce d’abandon en plein vol, nous conduit à explorer les voies et moyens pour mieux assurer la sécurité de manière autonome avec d’autres partenaires », a déclaré samedi Choguel Maïga.

Selon le chef du gouvernement malien, ces nouvelles voies doivent permettre de « combler le vide que ne manquera pas de créer la fermeture à certaines emprises de Barkhane dans le nord du Mali ».

Le Premier ministre malien s’exprimait samedi à New York (États Unis) à l’occasion de la 76è session de l’Assemblée générale des Nations unis.

Au cours de son intervention, pas une fois Choguel Maïga n’aura confirmé être en contact avec les mercenaires russes Wagner.

Cette information a été chuchotée et commentée cette semaine à New York.

Cependant, c’est le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov qui l’a confirmée quelques minutes avant que Choguel Maïga ne prenne la tribune, tout en niant toute implication de Moscou.

Le chef du gouvernement malien a aussi demandé que le mandat de la Minusma soit élargi pour que la force onusienne soit plus offensive.

Agence d’information du Burkina

WIS/az 

Source : RFI 

Photo : RFI

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here