Burkina-Développement-infrastructures

Commune de Yaho: Les femmes  de Fobiri bénéficient d’un centre de tissage 

Boromo, (AIB)- Les femmes de Fobiri, village situé dans la commune rurale de Yaho, province des Balé, viennent de bénéficier d’un centre de tissage, inauguré le 13 septembre dernier, en presence de la ministre déléguée en charge de l’Artisanat, Louise Anne Go.

Les femmes tisseuses de Fobiri disposent désormais d’un espace de travail moderne avec des commodités plus pratiques où elles  pourront travailler en toute sérénité et accroître leur production.

L’infrastructure a été inaugurée par la ministre déléguée en charge de l’artisanat, Louise Anne Go en présence des autorités administratives de la province.

L’on a enregistré également la présence des partenaires du Projet d’appui à la participation citoyenne, à la décentralisation et au développement local (PAPCiDDDeL) et  du Programme des nations unies pour le développement (PNUD).

Le projet réalisé  a été retenu par la commune de Yaho,  en concertation avec l’unité de gestion du projet PAPCiDDDeL.

Le  joyau architectural est composé  d’un atelier de tissage, d’une boutique, d’une aire de séchage, d’un bureau, d’un magasin et d’un bloc de latrine.

D’une valeur de 67 millions 754 mille 758 de francs CFA, le centre est également  équipé en éclairage  solaire, en métiers de tissage, en étagères et en équipements bureautiques en vue de permettre aux femmes bénéficiaires d’y mener sereinement leurs activités.

Pour le représentant, du représentant résident du PNUD / Burkina Faso,   Dieudonné Kini, ce centre de tissage constitue un des moyens innovants pour booster l’économie locale de la commune.

Les bénéficiaires du Centre de tissage ont salué l’initiative

Il a expliqué que cela crée une chaîne de valeur allant de la production du coton à la transformation et la commercialisation du pagne tissé.

De l’avis de M. Kini, l’infrastructure apporte une contribution à la dissémination des germes porteurs de création d’emplois et de richesse au profit des femmes, des jeunes et des autres groupes vulnérables.

Pour sa part, la répresentante des bénéficiaires, Denise Blègnan a traduit toute sa joie et reconnaissance à l’endroit du maire de la commune et les partenaires  que sont le PNUD et le PAPCiDDDeL.

EIle a souhaité l’accompagnement technique des autorités et des partenaires pour la formation continue et la participation des tisseuses aux foires nationales et internationales.

De son côté, le maire de la commune, Haladoyi Kini a promis l’accompagnement du conseil municipal à travers une ligne budgétaire annuelle pour l’entretien, le renforcement de l’équipement et le renforcement des capacités.

Il a ajouté que déjà pour le fonctionnement du centre, le conseil municipal a permis le raccordement du centre en eau potable et lui a fourni de l’équipement de bureau.

En outre, le maire a aussi émis le vœu de voir le label Faso Danfani « made in Fobiri » parcourir le monde.

Quant au ministre en charge de l’artisanat, Anne Go, elle   a assuré que son département va accompagner les acteurs dans la promotion des pagnes qui seront issus de ce centre si toutefois ceux-ci sont de qualité.

Le village de Fobiri est situé dans la province des Balé (Région de la Boucle du Mouhoun), à 15 km de Yaho, chef lieu de la commune, réputée pour sa capacité de production cotonnière.

Agence d’information du Burkina

Obkiri MIEN  

 (AIB-Balé)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here