Burkina-Développement-ONU-Déclaration

Développement : Le Burkina Faso est engagé pour son autosuffisance alimentaire en 2030 (président Kaboré)

Ouagadougou, 24 Sept. 2021 (AIB)-Le Burkina Faso est engagé sur « une voie nationale (…), pour des systèmes alimentaires durables et résilients (et) parvenir à la « faim Zéro » en 2030 », a déclaré jeudi, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.  

« Nous avons dégagé une voie nationale assortie d’une feuille de route, pour des systèmes alimentaires durables et résilients à même de parvenir à la « faim Zéro » en 2030 », a déclaré le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Le chef de l’Etat s’exprimait jeudi par visioconférence depuis Ouagadougou en direct de New York (Etats unis) lors du sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires au Burkina Faso.

Selon lui, bien que le Burkina Faso dispose de grandes potentialités, les systèmes alimentaires actuels ne permettent pas d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population.

A cet effet, plusieurs engagements et initiatives ont été pris pour « des systèmes alimentaires durables et résilients », a-t-il relevé.

« Je reste convaincu que la concrétisation de ces engagements, (…) ouvrira une ère nouvelle pour la transformation structurelle et durable de nos systèmes alimentaires et de nos économies », a affirmé Roch Kaboré.

Le président Roch Kaboré appelle « toutes les parties prenantes à la mise en place rapide d’instruments efficaces et adaptés de mobilisation de financements structurants pour la construction de systèmes alimentaires durables ».

Agence d’information du Burkina

CYR/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here