Burkina-Journalisme-Récompense

Burkina : Un journaliste reçoit le prix international « Ulrich Wickert pour les droits de l’enfant »

Ouagadougou, 24 sept. 2021 (AIB)- Le journaliste de Sidwaya, Abdel Aziz Nabaloum a reçu vendredi son trophée de meilleur journaliste de la fondation Ulrich Wickert de Berlin (Allemagne) des mains du représentant résident de Plan international Burkina Faso, Yaouba Kaigama.

Pour le représentant résident de Plan international Burkina Faso, le sujet du lauréat est une description « touchante » de la situation que vivent les enfants déplacés internes.

Il a expliqué que la fondation Ulrich Wickert est basée en Allemagne et le fondateur (Ulrich Wickert) est membre du conseil d’administration de plan international.

« Le prix de journalisme de cette fondation récompense les meilleures productions journalistiques sur le thème des droits de l’enfant », a-t-il renchéri.

A en croire M. Kaigama, Plan Allemagne prime les journalistes dans le monde entier et c’est dans ce cadre que Plan international prime aussi chaque année, des journalistes qui publient des articles sur les droits des enfants.

Il a ajouté que l’article de Abdel Aziz Nabaloum a triomphé parmi plus d’une centaine d’œuvres.

Il a précisé qu’en plus du trophée, le lauréat a reçu 6000 euros soit près de 4.000.000 FCFA.

Tout en félicitant le gagnant, Yaouba Kaigama a invité les autres journalistes à marcher sur les pas de Abdel Aziz Nabaloum.

Pour Abdel Aziz Nabaloum, ce prix est un hommage rendu à tous les enfants victimes de terrorisme au Burkina Faso.

Il a expliqué que son article intitulé:« élèves déplacés internes : cette corvée qui brise les espoirs d’éducation » dénonce les abus sexuels et la maltraitance des enfants.

L’article, de l’avis son auteur, vise à attirer l’attention des autorités burkinabè sur le sort des enfants qui sont les premières victimes du terrorisme.

Il a fait remarqué que la réalisation de ce travail n’a pas été chose facile car il fallait composer avec la réticence des enfants.

Le concours est ouvert aux rédacteurs en chef de tous les départements et aux journalistes indépendants en Allemagne, en Autriche et dans les 53 pays partenaires de Plan International.

Les contributions peuvent être soumises en anglais, français, espagnol et allemand à partir des médias imprimés ou en ligne, de la radio ou de la télévision publiés au cours de l’année précédente. Le nombre de soumissions est limité à une seule contribution par personne.

Agence d’information du Burkina

KAR/wis/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here