Burkina-Sahel-France-Terrorisme-Lutte

Terrorisme : «La communauté internationale a un devoir de solidarité vis-à-vis du Sahel», Roch Kaboré

Ouagadougou, 17 sept. 2021(AIB)-Le président du Faso Roch Kaboré a affirmé vendredi, que «la communauté internationale a  un devoir de solidarité vis-à-vis du Sahel», notamment dans la lutte contre le terrorisme.

«Je reste convaincu que c’est un combat que nous ne gagnerons qu’ensemble et que la communauté internationale a  un devoir de solidarité vis-à-vis du Sahel et de la lutte que nous menons contre les Forces du mal», a écrit le président du Faso Roch Kaboré vendredi sur son compte Facebook.

Il s’exprimait à la suite de la visite du nouveau commandant de la Force Barkhane, le général français Laurent Michon.

«Nous continuons ensemble cette lutte. Nous continuons ensemble de nous épauler mutuellement», a déclaré le général Michon selon la Direction de la Communication de la présidence du Faso.

Le Sahel et plus particulièrement la zone des trois frontières (Burkina, Mali, Niger) sont frappés depuis quelques années par des violentes et régulières attaques terroristes qui ont tué des centaines de personnes et entrainé le déplacement de milliers d’autres.

Le chef de l’Etat burkinabè a précisé que le général Michon est venu lui présenter le nouveau format de la Force antiterroriste Barkhane.

Les changements fondamentaux de Barkhane vont concerner essentiellement une réarticulation du dispositif au Mali notamment à Tessalit, à Kidal et à Tombouctou et l’engagement de nouveaux partenaires européens au sein de la Force Barkhane à travers notamment la task force TAKUBA, a ajouté le général, selon toujours la Direction de la Communication de la présidence du Faso.

L’opération Barkhane lancée en août 2014 par la France et forte de 5000 hommes vise à combattre le terrorisme au Sahel en partenariat avec les armées de ces pays et des forces alliées.

En juin 2021, face aux nombreuses critiques accusant la France d’ingérence, le président Emmanuel Macron a annoncé la transformation de Barkhane qui sera désormais constituée de troupes saheliennes et européennes avec une ossature française.

Agence d’information du Burkina

cyr-ata/ak

Photos: présidence du Faso

 

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here