Burkina-Coopération-Guinée-Concertation

Guinée : La junte militaire clôt ses concertations aujourd’hui avec les centrales syndicales

Ouagadougou, 17 sept. 2021 (AIB)-La junte militaire au pouvoir en Guinée depuis le 5 septembre dernier, va clore ce vendredi, ses concertations démarrées mardi, avec les centrales syndicales afin de mettre en place une feuille de route de la transition.

La junte militaire au pouvoir depuis son putsch le 5 septembre dernier, contre le président Alpha Condé, rencontre ce vendredi, les principales centrales syndicales qui comptent lui remettre un mémo.

« Nous avons demandé qu’on révise le code du travail guinéen, nous voulons des conventions collectives  dans les secteurs qui n’en ont pas », a déclaré l’une des responsables syndicales jointe au téléphone par  nos confrères de VOA Afrique.

Il s’agit de la secrétaire générale du Syndicat national des employés de maison de Guinée (SYNEM-GUINEE), Asmaou Bah.

Selon madame Bah, il existe des « conventions collectives sur l’hôtellerie » mais qui ne sont pas effectives sur le terrain.

Elle a déploré que l’Inspection générale cautionne des licenciements de leaders syndicaux dans les entreprises en Guinée, sans préavis.

Sur l’implication des femmes dans les postes de décision, Asmaou Bah relève qu’elles sont « les baromètres de la société » qu’il « faut associer » aux prises de décisions.

« Dans certains pays, dans les postes de décisions, il y a 50 femmes et 50 hommes », a-t-elle soutenu.

La rencontre avec les centrales syndicales va clôturer les concertations démarrées mardi dernier par le Comité national de rassemblement et de développement (CNRD) avec les forces vives de la Nation guinéenne.

La junte militaire dirigée par le lieutenant-colonel  Mamady Doumbouya a déjà rencontré la classe politique, les religieux et plusieurs autres acteurs.

Agence d’information du Burkina

BH/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here