Burkina-Economie-Développement-Soutenance-ENAREF

Burkina/Soutenances de mémoires de fin de formation à l’ENAREF : Le top départ donné

Ouagadougou, 15 sept. 2021 (AIB)-Le top départ des soutenances de mémoire de fin de formation de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF), a été donné ce mercredi, avec l’étudiant Sibiri Grégoire Ouédraogo.

Etudiant de cycle A en économie et développement, Sibiri Grégoire Ouédraogo a soutenu ce mercredi sur le thème « L’impact de l’aide publique au développement sur la réduction de la pauvreté : cas du Burkina Faso ».

Il a déclaré que l’aide publique au développement a connu un volume croissant au Burkina Faso de 2000 à 2021 et précisé que c’est plus de 1000 milliards FCFA que le pays a bénéficié en 2020.

Le travail de Sibiri Grégoire Ouédraogo a été sanctionné de la note de 17 sur 20. L’impétrant a exprimé sa satisfaction de la note obtenue qu’il a jugé mérité au regard du travail abattu et de sa prestation pendant la soutenance de mémoire.

La soutenance inaugurale de Sibiri Grégoire Ouédraogo sera suivie par plusieurs autres soutenances et ce jusqu’au 23 septembre 2021.

Pour le secrétaire général du ministère en charge de l’Economie Abel Séglaro Somé qui a présidé la soutenance inaugurale, l’étudiant a traité un sujet très intéressant pour la politique nationale de développement.

Il a relevé que l’étudiant a proposé de réorienter l’aide publique sur les dépenses d’éducation et de santé pour qu’elle ait plus d’effet sur la réduction de la pauvreté.

Le directeur général de l’ENAREF Adama Badolo, s’est réjoui de la note obtenue par l’étudiant qui démontre selon lui, « la qualité de l’enseignement qui est dispensé à l’ENAREF », de même que « le sérieux » des enseignants.

Il a indiqué que ce sont 77 étudiants qui vont présenter leurs mémoires dans 6 filières que sont la fiscalité, la comptabilité, les finances, les statistiques, l’aménagement du territoire et l’économie et développement.

Agence d’information du Burkina

SS/Wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here