Burkina-Afrique-Propriété-Intellectuelle-Célébration

 

Burkina/Journée africaine de la propriété intellectuelle : Le Label Koko Dunda sera dévoilé (ministre)

 

Ouagadougou, 13 sept. 2021 (AIB)-A l’occasion de la célébration de la 22è Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle,  le label Koko Dunda sera dévoilé ce lundi, à Bobo-Dioulasso, selon le ministre en charge de l’Industrie Harouna Kaboré.

 

« Cette date historique du 13 septembre (création de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle), a été choisie pour dévoiler le Label Koko Dunda dans la belle cité de Sya (Bobo-Dioulasso), épicentre de la production de pagnes Koko Dunda », a affirmé lundi le ministre Harouna Kaboré.

Le chef du département de l’Industrie s’exprimait dans un message parvenu ce lundi à l’AIB et cet à l’occasion, de la célébration de la 22è Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle qui coïncide avec la date de création de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI).

Selon Harouna Kaboré, le Burkina Faso est « conscient de l’importance de la propriété intellectuelle pour la promotion et la valorisation des produits nationaux en général et des produits du terroir en particulier ».

C’est pourquoi, son « département a engagé depuis bientôt deux ans, la labellisation de quatre produits du terroir (pagne Faso Dan Fani, le chapeau de Saponé, le pagne Koko Dunda et le beurre de karité) et la création d’un label « Made in Burkina » pour magnifier et promouvoir tant au niveau national et international les produits d’origine burkinabè », a-t-il poursuivi.

A ce titre, le Burkina Faso peut « affirmer que l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle au Burkina Faso commence à être une réalité » a soutenu le ministre Harouna Kaboré.

Il en veut pour preuve « l’enregistrement du chapeau de Saponé comme première indication géographique protégée « IGP » de notre pays, la mise sur le marché national et international de pagnes Faso Dan Fani labellisés authentifiables et traçables via internet ou les smartphones ».

A cela, il a ajouté « la création du Label Made in Burkina et la mise sur le marché de produits estampillés des sceaux des Label Made in Burkina, beurre de karité et Koko Dunda d’ici la fin de cette année ».

La 22è Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle se tient sous le thème « Propriété intellectuelle, innovation et développement des entreprises en Afrique ».

Selon Harouna Kaboré, le choix de ce thème s’explique par la ferme volonté du Burkina Faso, « d’utiliser la propriété intellectuelle comme un moteur de croissance à travers la création et le développement d’entreprises innovantes ».

Il a expliqué que « de nombreuses études ont démontré que les plus grandes entreprises dans le monde sont celles qui ont fait de l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle et de l’innovation, la pierre angulaire de leur développement et de leur compétitivité ».

Il  a rappelé que « le gouvernement burkinabè a fait de la création et du développement des entreprises, un maillon essentiel dans la création des richesses et des emplois ».

Pour cela, le gouvernement « ne ménage aucun effort à l’effet de susciter, d’encourager et d’accompagner toute initiative publique ou privée, dont le but est la création et le développement d’entreprises par l’utilisation stratégique et efficace de la propriété intellectuelle », a-t-il soutenu.

Le ministère en charge de l’Industrie compte saisir « cette journée pour sensibiliser les inventeurs, les chercheurs, les autres acteurs de la créativité, les opérateurs économiques (…) sur le rôle que jouent la propriété intellectuelle et l’innovation dans le développement technologique et celui des entreprises », foi du ministre.

Agence d’information du Burkina

Wis/Az

Photo: Service d’information du Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here