FOOT-BFA-CIV-SPORT-COUPE-CAF

Préliminaires Coupe CAF : ASFA-Yennenga, la victoire dans la tête

Marrakech, 11 sept. 2021 (AIB) – Le représentant burkinabè en Coupe CAF, l’ASFA-Yennenga (encadrement comme joueurs) a promis samedi soir après le dernier entrainement, livrer « un bon match » pour une victoire ce dimanche face au FC San Pédro de Côte d’Ivoire dans le cadre du tour préliminaire aller de la Coupe CAF, a-t-on constaté sur place à Marrakech (Maroc).

« La fédération et le ministère nous ont mis dans de bonnes conditions. On est fin prêt pour le match de demain. On va faire un bon match pour une victoire à la clé », a déclaré l’attaquant asfasien Fayçal Ouédraogo, nouvellement arrivé dans la famille « jaune et vert ».

Le milieu de terrain Ousmane Diané a corroboré les dires de son coéquipier clamant que « nous sommes conscients de ce qui nous attend mais nous allons tout faire pour gagner ce match. Avec les matchs de la coupe de la Ligue (à Ouaga : ndlr), et le travail que nous avons effectué ici nous permettrons de rendre un peuple heureux ».

Pour ce dernier entrainement le coach Rigo Gervais a travaillé sur les balles arrêtées et ses tireurs de coup-franc lui ont donné satisfaction. « Ce qui est important c’est surtout l’état d’esprit. Ils sont bien dans la tête. C’est un corps saint dans un esprit saint », a dit le technicien ivoirien de l’ASFA-Y.

Pour lui son équipe s’est adaptée à l’environnement méditerranéen avec les 4 jours passés sur le sol rouge marrakchie. « Il faut qu’on soit costaud pour pouvoir poser des problèmes à cette équipe expérimentée de San Pédro qui joue continuellement en Ligue des champions et en Coupe CAF. On a rien négligé », lâche-t-il.

Mais pour le coach des « guerriers » burkinabè Rigo, « on s’est entrainé en dessous de l’heure du match pour avoir plus de chaleur, pour commencer par la difficulté afin de s’adapter à l’air méditerranéen. On fera tout pour être à la hauteur de cette rencontre et prendre une avance sérieuse dans l’optique de se qualifier à Abidjan ».

Pour lui « on doit être à zéro erreur, ne pas prendre de but à domicile, espérer marquer un ou deux buts ». Le fait d’évoluer hors du pays, ôte une épine des « jaune et vert ». « Ça nous enlève la presse du public, ce qui va permettre aux garçons de se lâcher », explique-t-il.

Appréciant les qualités de San Pédro (arrivé vendredi à Marrakech) son adversaire qu’il connait bien, le maître à penser de l’équipe burkinabè souligne que « San Pédro a une bonne assise défensive. Quand elle marque, elle sait défendre ».

Le trio arbitral est béninois et le commissaire Tunisien.
Agence d’information du Burkina (AIB)
Adama SALAMBERE (envoyé spécial à Marrakech)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here