Burkina-Fonds d’appui-Presse-Privée

Burkina : Trois types de crédit  proposés pour financer la presse privée

Ouagadougou 10 Sept. 2021(AIB)-Le Fond d’appui à la presse privée (FAPP) a présenté vendredi, ses trois types de crédits pour accompagner le développement des médias dans le cadre de l’appel à projets de   2021.

 Le Fond d’appui à la presse privée (FAPP) met à la disposition des médias, pour l’année 2021, trois types de crédits afin de financer leur développement.

L’annonce a été faite par le Directeur général (DG) du FAPP, Ag Ibrahim Mohamed au cours d’une conférence de presse le vendredi 10 septembre 2021 à Ouagadougou.

A ce titre, M. Ibrahim fait cas d’un « crédit de trésorerie pour financer les besoins d’exploitation ou besoins en fonds de roulement pour une durée maximale de 12 mois avec un montant compris entre 1 000 000 et 9 000 000 FCFA ».

Egalement il y a  « le crédit d’équipement destiné à l’acquisition de matériels d’exploitation pour une durée de 60 mois avec un montant variant de  5 000 000 à 50 000 000 FCFA ».

En outre il est   mis à la disposition des médias privés « le crédit d’investissement destiné au financement des investissements lourds pour une durée de 60 mois avec un montant minimum de 50 000 000 FCFA ».

Pour les crédits d’équipement et d’investissement, un apport personnel en numéraire est exigé respectivement de 10% et de 20%.

Le taux d’intérêt pour chaque type de crédit est de 4% hors taxe et les frais de dossiers d’élèvent à 1% du montant accordé.

S’agissant des garanties pour les prêts qui seront contractés, le directeur général confie « qu’il est demandé aux entreprises de presse la caution solidaire du promoteur, le nantissement des équipements à acquérir et les hypothèques ».

Les entreprises intéressées peuvent déposer leurs dossiers du 30 septembre au 29 octobre 2021.

Le FAPP est une institution étatique permettant de « consolider et de structurer l’appui de l’Etat au développement de la presse écrite privée et des médias privés d’information en ligne afin d’assurer aux entreprises du secteur des conditions favorables à leur mission de service public ».

En 2019, neuf projets ont été financés pour un montant de 303 598 973 FCFA et quatre autres en 2020 avec un montant de 55 000 000 FCFA.

On rappelle que le 30 juillet dernier, le FAPP a octroyé 400 millions de FCFA à 106 organes de presse dans le cadre de la subvention annuelle (non remboursable) à la presse privée.

Agence d’Information du Burkina

CYR/eyo/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here