Burkina/Plateau central : 406 enfants victimes de violences au 1er semestre 2021

Ziniaré, 06 sept. 2021(AIB)-Plus de 400 enfants ont été victimes de violences de toutes sortes au 1er semestre 2021 dans la région du Plateau-central (Nord-est), un défi que le nouveau Groupe de travail régional de protection de l’enfant (GTRPE) compte relever.

La direction régionale en charge de la Femme du Plateau central a enregistré 406 cas de violences faites aux enfants de janvier à juin 2021. 317 enfants ont été victimes de maltraitance, 63 de traite et d’exploitation et 24 cas de mariages forcés et/ou précoces.

A ceux-là, il faut ajouter 10 298 enfants déplacés du fait des attaques terroristes.

Ces chiffres ont été donnés le jeudi 02 septembre 2021 lors de la mise en place d’un nouveau bureau de 05 membres pour conduire, pendant une année, les activités du Groupe de travail régional de protection de l’enfant (GTRPE) dans le Plateau central.

«Dans le Plateau central, il y a des problématiques dont les enfants sont victimes. Il y a des cas de mutilations génitales féminines, de maltraitance, de travail des enfants. Ce n’est pas à tout moment les droits des enfants sont vraiment respectés dans la région», a déploré la directrice régionale chargée de la Femme Aïcha Kanbéogo,

C’est pourquoi, elle appelle, le nouveau bureau du Groupe de travail régional de protection de l’enfant (GTRPE) du Plateau central à défendre les droits des tout-petits.

La directrice régionale chargée des Droits humains, Edith Sawadogo, est chargée de conduire le nouveau bureau composé de deux femmes et de trois hommes.

Elle a traduit sa reconnaissance pour la confiance placée en cette équipe dynamique et respectant le genre.

Le GTRPE est une instance régionale de coordination des différentes actions de protection en faveur des enfants. Il vise la mise en synergie des moyens d’actions de l’Etat et des partenaires.

Agence d’information du Burkina

ds/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here