Burkina-Corruption-Lutte

 «Le Burkina Faso est en train d’avoir résolument la victoire sur la corruption» (ministre)

Ouagadougou, 03 sept. 2021(AIB)-La ministre déléguée chargée de l’Aménagement du Territoire et de la Prospective, Pauline Zouré, a assuré hier jeudi, que «le Burkina Faso est en train d’avoir résolument la victoire sur la corruption», grâce notamment, à la prise d’un certain nombre de dispositions.

«C’est vraiment un véritable fléau (corruption, ndlr) dans notre pays. Nous sommes en train d’avoir résolument la victoire sur ce fléau parce que des dispositions ont été mises (prises) sur le plan législatif, règlementaire pour pouvoir venir à bout de cela», a affirmé Pauline Zouré.

La ministre déléguée chargée de l’Aménagement du Territoire et de la Prospective a ajouté, qu’ «au niveau des institutions de la République, il y a des structures qui sont chargées au quotidien du combat contre cela. (Et qu’) Ensemble, nous nous accompagnons».

Pauline Zouré s’exprimait hier jeudi à Ouagadougou, à l’occasion de la sortie de 78 nouveaux douaniers, baptisée «Promotion Résistance».

Dans le livre d’or de l’école nationale des Douanes, Mme Zouré les a invités à résister à la corruption et à l’incivisme de tout genre, afin d’améliorer le recouvrement des impôts et des recettes au niveau de leurs pays respectifs.

«Ce sont des jeunes qui ont été formés sur le plan des curricula de l’école mais aussi sur le plan de la défense pour pouvoir assurer quel que soit la partie du territoire où ils seront affectés, la mission de recouvrement et de résistance pour pouvoir venir à bout des fléaux (corruption, terrorisme, indiscipline, ndlr) que nous sommes en train de traverser actuellement», a estimé la ministre.

«Le principal défi qui nous attend est la mobilisation optimale des recettes fiscales», a reconnu le délégué de la promotion Souleymane Ouédraogo.

Il a soutenu que la promotion est prête et déterminée à accomplir avec professionnalisme, ses missions.

«La coopération est un atout efficace pour assurer la résistance aux différents maux qui infestent dangereusement le quotidien de nos pays» a affirmé le directeur général des douanes et droits indirects de la République centrafricaine Frédéric Théodore Inamo, parrain de la promotion.

Il a ajouté que l’Organisation mondiale des douanes encourage la coopération qui permettra selon lui, de gagner le pari de la résilience face à l’insécurité et aux multiples défis auxquels font face les Etats africains.

M. Inamo a invité ses filleuls à se servir des valeurs républicaines et à s’investir âprement au travail.

La présente promotion est composée de 35 Centrafricains, de 25 Burkinabè, de 13 congolais et de 5 Tchadiens.

Un vibrant hommage a été rendu à l’élève douanier centrafricain Samba Wada Mohamed, décédé le 26 août 2021.

Agence d’information du Burkina

mak-kar/ata/ak

Crédits photos: Page Facebook « Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement du Burkina Faso ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here