Le Haut-Commissaire de la Province du Loroum Djibril Bassolé a invité les populations à planter utile.

Loroum : La ceinture verte du Lycée provincial de Titao renforcée

Titao, (AIB)-Mobilisées autour du Haut-Commissaire de la province du Loroum, les populations du Loroum ont procédé le mardi 31 Août 2021 à la mise en terre de plus de 1000 plants sur le site du Lycée provincial de Titao.

Tôt le matin, ce sont des centaines de personnes issues des groupements de jeunes, de femmes, de personnes âgées et des milieux associatif, administratif et politique qui ont rallié le lycée provincial de Titao , pour répondre à l’appel du Haut-Commissaire de la province du Loroum, Djibril Bassolé.

Sur le périmètre de la ceinture verte du Lycée provincial d’une longueur de 1 500 mètres, plusieurs pieds de Prosopis ont bonne allure, pendant que d’autres peinent à s’épanouir et d’autres encore, inexistants.

La péjoration climatique et la divagation des animaux malgré la clôture ont eu raison de cette œuvre réalisée par l’Atelier Théâtre du Loroum entre 2018 et 2019 dans le cadre du Fonds d’Investissement pour l’Environnement (FIE) et qui visait à servir de brise-vent et de source d’inspiration pour une éducation environnementale à Titao.

L’activité du jour a permis donc de renforcer l’existant en procédant au remplacement des pieds défaillants. Mais au-delà du temporel, l’activité du jour sonne comme le lancement des activités de reboisement dans la province du Loroum.

Un objectif de 100.000 plants toutes espèces confondues est visé pour la présente campagne.

Une forte mobilisation pour la cause de l’arbre dans la province a été constatée.

Au regard de la menace environnementale très prononcée dans cette partie nord du pays, les intervenants ont sonné le tocsin.

Dans son message, le Haut-Commissaire de la province du Loroum a invité les populations à se mobiliser pour contrer l’avancée du désert.

«La vie dépend de l’arbre. Qu’il nous donne des fruits ou pas, l’arbre joue un rôle important. Plantons des arbres, quel qu’en soit le lieu. Sinon, un matin nous allons nous lever et trouver que c’est le désert qui est autour de nous. », a-t-il lancé.

Embouchant la même trompète, Boukary Jacques Niampa, député à l’Assemblée Nationale renchérit : «L’arbre a plusieurs fonctions. Il revêt d’une grande importance. Par exemple, à l’école, c’est sur des table-bancs faits à base de tronc d’arbre que nous nous asseyons. »

 Il a remercié les populations pour cette mobilisation massive pour la cause de l’environnement dans la province.

Appuyées des techniciens du service en charge de l’environnement, les autorités provinciales ont mis un point d’honneur sur l’entretien des plants. « Une chose est de planté, mais l’essentiel est d’entretenir » ont-elles rappelé.

L’administration du lycée provincial s’est engagée à en faire une priorité.  La journée de l’arbre est un engagement du Chef de l’Etat. L’édition 2021 a été lancé par le président Roch Marc Christian Kaboré le 7 août 2021 à Ziniaré.

Agence d’information du Burkina

Abdoul Salam Ouarma

Abdoulaye Ouédraogo (collaborateur)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here