Burkina-Université-Drame-Crise

Burkina : Mise en place d’une cellule de crise après un effondrement mortel à l’université de Koudougou

Ouagadougou, 1er sept. 2021(AIB) – Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maïga a annoncé mardi, la mise en place d’une cellule de crise, à la suite de l’effondrement d’une dalle d’un bâtiment en construction à l’Université Norbert Zongo de Koudougou qui a coûté la vie à quatre personnes dont trois étudiants.

«Une cellule de crise a été mise en place pour déterminer les causes de cette catastrophe en vue de situer toutes les responsabilités», a affirmé le ministre en charge de l’Enseignement supérieur Alkassoum Maïga.

M. Maïga s’exprimait à la suite mardi de l’effondrement d’une dalle qui a fait quatre morts dont trois étudiants à l’université de Koudougou (100km, Centre-ouest).

Il dit avoir instruit les structures impliquées dans la construction du bâtiment de de faire toute la lumière sur  cette «regrettable» situation.

Le ministre  a exprimé sa compassion aux familles des victimes et son soutien au blessé dont il a annoncé la prise en charge entière par son ministère.

En rappel, un élève a été tué et 24 autres blessés, le lundi 24 mai 2021, quand une salle de classe s’est effondrée à Dandé dans les Hauts-Bassins (Ouest).

Agence d’information du Burkina

KAR/ata

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here