Burkina-Education-Assises-Document

Burkina: Les discussions relatives aux assises nationales sur l’éducation peuvent commencer (ministre)

Ouagadougou, 31 août 2021 (AIB) – Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro qui recevait, lundi, le document de base des assises nationales élaboré par le comité de rédaction, a affirmé  que son ministère est prêt pour commencer les discussions sur les assises régionales et nationales.

Stanislas Ouaro après avoir reçu le document de base sur les assises nationales élaboré par le comité de rédaction mis en place pour la circonstance s’est dit prêt à entamer les discussions régionales et nationales sur l’éducation.

Selon le ministre, ce document qui servira de discussions aux assises nationales est élaboré sur la base de nouveaux thématiques qui abordent toutes les questions du système éducatif burkinabè mais propose également des solutions.

Confiant que la fermeture du lycée Philippe Zinda Kaboré n’aura pas de conséquences négatives sur les discussions des ces assises, M. Ouaro dit être convaincu que les assises nationales permettront de réinventer l’école burkinabè qui sera mise, selon lui, au service de l’humain et de son développement.

“l’éducation est une affaire trop sérieuse pour être l’affaire d’un gouvernement ou d’un ministère, elle est l’affaire de tous les Burkinabè”, a reconnu Melegué Traoré, le représentant du comité de rédaction du document de base des assises nationales de l’éducation.

Fort de cette conviction, le comité de rédaction par la voix M. Traoré dit avoir consigné dans le document la synthèse de leurs ardeurs, expériences et aspirations afin de changer fondamentalement l’école burkinabè.

Le comité qui est dissout après la remise du document, selon Stanislas Ouaro, a affirmé sa disponibilité à accompagner le processus.

“Nous sommes des soldats de l’éducation et nous ne quittons pas le champ de l’éducation. Nous-nous tenons disponibles à accompagner les assises nationales de l’éducation nationales jusqu’à leur entière realization”, a conclu Mélégué Traoré

En rappel, c’est le 6 juillet dernier que le comité de redaction du document de base des assises nationales composé d’une cinquantaine de membres dont les anciens ministres de l’éducation Mélégué Traoré, Odile Bonkoungou et Joseph Paré, a été mis en place.

Les assises nationales, prévues pour les prochains jours, visent à faire le diagnostic du système éducatif burkinabè afin d’aboutir à un pact national sur le renouveau du système éducatif burkinabè.

 

Agence d’information du Burkina

KAR/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here