BASKETBALL-BFA-SPORT-FEBBA-CHAMPIONNAT

Championnat de basketball : l’AOA (seniors hommes) sacrée, série noire pour l’AS Douanes

Ouagadougou, 30 Août 2021 (AIB) – L’Académie d’or des archets (AOA) en seniors hommes a remporté le samedi au palais des sports de Ouaga 2000, le championnat national de basketball en battant l’AS SONABHY par 65 à 61. Pendant ce temps l’AS Douanes a perdu toutes ses 4 finales en seniors dames, espoirs garçons, juniors garçons et juniors filles.

La jeune équipe de l’AOA a frappé fort pour sa première saison au championnat national de basketball. Née des cendres du Rail club du Kadiogo, la formation des archets a tenu la dragée haute face à l’expérimentée équipe de l’AS SONABHY, plusieurs fois championne du Burkina Faso.

Le pivot Yaya Diarra et le meneur Stef Paré ont du fil à retordre à Wilfried Zerbo et ses camarades. Après avoir été dominée tous les 4 quarts temps, l’AS SONABHY a tenté dans le money-time revenir au score en vain.

« On a perdu ce match sur des détails. On avait pu affiner quelque chose en défense qu’on n’a pas pu réaliser à la perfection. Le score est à moins 4 pour nous, ça veut dire que c’est sur des détails qu’on a perdu. Ils sont un peu plus jeunes que nous donc la récupération était plus facile. On a vraiment eu des difficultés pour la récupération. On a un peu pêché physiquement», a expliqué le capitaine de l’AS SONABHY Armel Wilfried Zerbo.

Il promet que « l’année prochaine les choses seront tout autre ». Le capitaine de l’AOA Stef Paré explique malgré tout les difficultés du club que « beaucoup d’entre nous sont à l’extérieur et chacun met de sa poche pour faire fonctionner les choses ».

En senior dames l’AS Douanes n’a pas pu sauver l’honneur des 3 finales perdues plutôt. Le Racing club de Bobo (RCB) a dicté sa loi face à l’AS Douanes (58-49). La capitaine des « Noir et blanc » de Bobo Safiatou Sangaré mentionne que « individuellement chacune de nous s’était préparée pour cette finale. Nous avions à l’esprit allait remporter cette finale et on l’a fait. L’équipe de l’AS Dounaes nous a fatiguée au début au niveau du gabarie. Mais ce qui a fait la différence c’est la rapidité de nos joueuses ».

La capitaine de l’AS Douanes Mélodie Nyampa a réagi et se demande comment elles ont pu perdre ce match. Elle se ravise en expliquant que « il y a des jours sans et des jours avec. On est tout étonné. Ce n’est pas notre habitude, pour ceux qui connaissent notre jeu. On va faire avec, prendre des leçons et revenir plus fortes. Il faut parfois tomber pour mieux se relever ».

Elle explique également que « on a fait beaucoup de temps sans championnat. Il n’ya pas assez d’équipes féminines. On n’a pas de compétitions. On n’a pas de sorties internationales. Ça décourage les joueuses ».

Avant cette finale les Gabelous étaient tombés en espoirs garçons face à New generation basket (NGB) par 49 à 60, pendant qu’au niveau des juniors garçons c’est l’AOA qui avait montré la voie à suivre à ses ainés devant l’AS Douanes (67-55). En juniors filles l’AS Douanes a craqué face au RCB une fois de plus (60-53).

Selon la marraine de ces finales la ministre Laurence Marchal Ilboudo, « nous avons vu des équipes combatives mais le manque de compétition fait qu’il ya de petites erreurs à corriger. En tous cas il y a un potentiel. Il faut développer les sports de main. Le gouvernement à travers le ministre des sports s’y atèle et nous allons l’encourager.

Pour le président de la Fédération burkinabè de basketball Souleymane Yaméogo « ces jeunes ont l’engouement de joueur au basket. Nous allons continuer à travailler dur et je vous assure qu’à court termes le Burkina Faso va faire parler de lui sur le plan du basketball ».

La Fédération compte organiser un grand « all star game » qui va regrouper les meilleurs joueurs de Ouaga et de Bobo, sans oublier la semaine de la reconnaissance à Bobo.
Agence d’information du Burkina (AIB)
as/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here