Burkina-Education-Réformes-Crise

Burkina : L’année et le format de réouverture du lycée Zinda dépendent du gouvernement (ministre)

 Ouagadougou, 28 août 2021(AIB)-L’année, le format  et les conditions de réouverture du lycée Phillipe Zinda Kaboré, le plus grand du Burkina, fermé après une violente grève scolaire, dépendent du conseil des ministres, a assuré samedi le ministre de l’Education Stanislas Ouaro.

«Pour ce qui est des perspectives, est-ce que ça ouvrir cette année ou l’année prochaine, dans deux ou trois ans, dans quelles conditions et quel format… Ça  c’est le Conseil des ministres qui va décider», a déclaré  le ministre de l’Education nationale Stanislas Ouaro, selon une vidéo transmise samedi à l’AIB par son service de communication.

M. Ouaro s’exprimait samedi à Orodara (Ouest), au lendemain de la décision très contestée sur les réseaux sociaux, de répartir les pensionnaires du lycée Phillipe Zinda Kaboré (le plus grand du Burkina) au niveau de 74 établissements de la ville de Ouagadougou.

On rappelle que le 24 mai dernier, le Zinda a été saccagé par des scolaires qui protestaient contre les réformes engagées dans le système éducatif  notamment celles relatives des examens du Brevet d’études du premier cycle(BEPC) et du Baccalauréat.

«Je vous rassure quand on dit qu’on vient de fermer le lycée Philippe Zinda Kaboré, ce n’est pas vrai. Le lycée Philippe Zinda Kaboré est fermé depuis le 24 mai 2021 à  cause des grèves. Vous avez suivi avec nous ce qui s’est passé. Ils (les élèves) ont détruit l’administration. La plupart des tables-bancs  et donc le lycée n’était plus fonctionnel.», a ajouté le ministre.

Selon Stanislas Ouaro, la décision de répartition va même profiter à certains élèves qui habitent loin du centre-ville.

«Beaucoup d’élèves seront soulagés parce qu’ils ne vont pas traverser  toute la ville en faisant  quinze à vingt kms pour rejoindre le lycée Philippe Zinda Kaboré et pourront fréquenter donc  dans la périphérie», a-t-il estimé.

Agence d’information du Burkina

no-ata/ak

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here