Burkina-FêteNationale-Préparatifs

Cité des Forces vives de Ziniaré : 40% des attributaires manquent à l’appel

Ziniaré, 25 août 2021(AIB)-Près de 40% des bénéficiaires des parcelles de la cité des Forces vives de Ziniaré, dans le cadre de la fête nationale du 11 décembre, n’ont pas encore commencé les travaux de construction, a déploré mercredi le ministre en charge de l’Administration territoriale, Clément Sawadogo.

«Le chantier (du 11-décembre) qui est source de préoccupation, c’est la cité des Forces vives (…). Il y a près de 40% (des attributaires de parcelles) qui n’ont pas encore démarré », a regretté le ministre d’Etat, en charge de l’Administration du territoire, Clément Sawadogo.

Il s’est exprimé, ce mercredi, lors d’une sortie de terrain d’une délégation gouvernementale pour constater l’état d’avancement des infrastructures à réaliser à Ziniaré et à Zorgho, dans le cadre des festivités du 11-décembre 2021 (fête nationale).

«Il est vrai qu’il y a plus de 60% des attributaires qui ont commencé leurs constructions, mais beaucoup sont au stade de démarrage », a-t-il ajouté.

La délégation gouvernementale comprenant également les ministres en charge des Infrastructures Eric Bougma et de l’Habitat Bénewendé Sankara, ont visité plusieurs infrastructures dont les taux physique de réalisation se situent entre 15% et 72%.

Pour Clément Sawadogo, il n’appartient pas à l’exécutif de se mêler des plans et du rythme de construction des uns et autres.

«Nous, notre travail consiste à réaliser le lotissement, en rapport avec la mairie, à mettre à la disposition des privés, les parcelles viabilisées et il reviendra à chacun de construire son bâtiment», a expliqué le ministre Sawadogo.

Ousmane Ouédraogo supervise la réalisation d’un bâtiment de type A, habitation dont il estime le taux d’exécution physique à 15%. Il a soutenu avoir accusé un retard pour le démarrage de l’ouvrage du fait de l’inaccessibilité au site.

«Il n’y a pas une bonne route pour arriver sur la parcelle. Quand il pleut, il faut attendre le lendemain pour pouvoir travailler», a-t-il dit.

Toutefois, le ministre Clément Sawadogo a rassuré que des mesures seront prises pour permettre aux auto-promoteurs d’accélérer les travaux de construction.

Après Ziniaré, la délégation a mis le cap sur Zorgho où elle a visité des chantiers qui sont avancés à 15% pour un temps consommé de 30%.

Agence d’information du Burkina

DS/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here