Burkina-Presse-Revue

L’attaque terroriste au sahel largement commentée par les quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 19 août  2021 (AIB)-La presse burkinabè de ce jeudi, commente largement l’attaque terroriste perpétrée mercredi au sahel (axe Arbinda-Gorgadji) qui a fait 47 morts civils, militaires et gendarmes mais aussi de la riposte qui a permis d’éliminer 58 terroristes.

Attaque terroriste sur l’axe Arbinda-Gorgadji : 47 civils et militaires tués, affiche à sa machette le doyen des quotidiens du Burkina Faso, L’Observateur Paalga. Le journal précise que l’attaque est survenue le mercredi 18 août dans la soirée.

Selon lui, c’est un convoi mixte de militaires et de gendarmes qui escortait plusieurs civils à destination d’Arbinda qui a été la cible d’attaque des terroristes.

A ce sujet, le confrère précise que l’attaque a enregistré 47 morts dont 30 civils, 14 gendarmes et militaires et trois Volontaires pour la défense de la patrie (VDP). Au cours des combats, 58 terroristes ont été neutralisés, a ajouté l’Observateur Paalga.

Pour sa part, le quotidien public  Sidwaya mentionne en première page, « Attaque dans le sahel : 47 morts et 58 terroristes abattus ». A lire le journal, 19 personnes ont été blessées dans cette attaque.

L’express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, quant à lui,  révèle à sa Une: «  Axe Arbinda-Gorgadji, 47 personnes tuées ».

La presse burkinabè s’intéresse aussi au tirage de la CAN 2021 au Cameroun. A ce propos, le Pays écrit « CAN 2021 au Cameroun », le Burkina jouera sa finale dès l’entame de la compétition.

Le journal soutient que  le  top de départ de la biennale africaine du ballon rond 2021 (reportée en 2022) a été donné après un  tirage au sort à Yaoundé, le 17 août dernier. Selon lui, 52 matchs se joueront du 9 janvier au 6 février 2022 au pays de Ahmadou Ahidjo.

Dans la même veine, l’Observateur Paalga arbore à sa Une, « Tirage au sort CAN 2021, ‘‘Normalement, ça devrait passer pour nous’’ (Kamou Malo, entraineur des étalons) ».

Pour le quotidien public Sidwaya, le Burkina Faso sera logé dans le groupe A lors de la phase finale de la CAN 2021 en compagnie du Cameroun, pays organisateur, du Cap-Vert et de l’Ethiopie.

Le journal bobolais, L’Expresse du Faso rapporte les propos de l’entraineur des Etalons Kamou Malo qui affirme que « ce n’est pas toujours facile de jouer contre le pays organisateur ». Selon le journal, Kamou Malo, joint au téléphone rassure que les Etalons seront prêt pour la bataille.

Dans sa rubrique ‘‘Autant le dire’’, l’Express du Faso évoque aussi un autre sujet à savoir l’accaparement des terres. Le journal relève que les agences immobilières poursuivent leurs activités malgré la suspension de leurs activités par le ministère de l’Urbanisme de l’habitat et de la ville.

Agence d’information du Burkina

AO/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here