Burkina-Agriculture-Campagne-Région Centre-Ouest

Burkina/Centre-ouest : Le ministre de l’Agriculture annonce une production prévisionnelle de 505 000 tonnes de céréales

Ouagadougou, 18 août 2021, (AIB)-Le ministre en charge de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo a déclaré mardi que « si la pluviométrie est régulière, la région du Centre-Ouest atteindra une production de 505 000 tonnes de céréales dont 37 000 tonnes de riz ».

« Si la pluviométrie est régulière, la région du Centre-Ouest atteindra une  production de 505 000 tonnes de céréales dont 37 000 tonnes de riz », a déclaré mardi, le ministre Salifou Ouédraogo.

Le chef du département de l’Agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation s’exprimait lors de sa visite des champs de la région du centre-ouest (chef-lieu de région Koudougou).

Salifou Ouédraogo a indiqué qu’il est allé  s’imprégner de l’état de la campagne agricole dans cette région du Burkina Faso.

M. Ouédraogo a entamé sa visite dans le champ de la coopérative Nongtaaba à Menebila dans la commune de Kokologho, province du Boulkièmdé qui a bénéficié du soutien de son département.

Pour l’occasion, le ministre a appelé les services techniques de l’agriculture  à renforcer le soutien à cette coopérative féminine et il a promis l’organisation des journées promotionnelles du Taro dans la localité.

Dans cette exploitation, un membre de la coopérative, Ami Sama, a annoncé que la production attendue sur  ces 10 hectares de taro est de  10 tonnes évaluée  à 12 440 000 francs CFA.

M. Ouédraogo a poursuivi sa tournée dans un champ école de producteurs à Nabadogo, toujours dans le Boulkièmdé.

Outre ce champ, Salifou Ouédraogo a visité sur le même site, le bas-fond rizicole de 02 hectares et un bassin de collecte d’eau de ruissellement des femmes de Nabadogo.

Dans le village de Daniè, à Kordié, le chef du département de l’Agriculture est allé  dans l’exploitation de 08 hectares de Bassolma Bayili  peuplée de sorgho, de maïs et de niébé.

Salifou Ouédraogo s’est également rendu dans le champ de niébé d’Epima Kangoro à Réo, dans la province du Sanguié où il est attendu 164 875 francs CFA par hectare.

M. Ouédraogo a achevé sa tournée dans le Centre-ouest à Didyr où il a visité le bas-fond rizicole de 100 hectares de ladite localité.

Il est attendu de ce bas-fond exploité par 1171 personnes, 300 tonnes de riz estimées à plus de 21 millions de francs CFA.

Tout en saluant l’engagement des femmes dans l’agriculture, il s’est dit satisfait de l’engouement autour de l’initiative présidentielle « Produire un million de tonnes de riz ».

Il est attendu de cette campagne agricole 2021-2022 au Burkina Faso,  5 991 394 tonnes de céréales, 1 736 749 tonnes de cultures de rente.

Egalement les statistiques prévoient  989 023 tonnes d’autres cultures vivrières contre 5 679 000 tonnes de production globale pour la campagne 2020-2021.

Agence d’information du Burkina

Kar/Ey/Wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here