Côte d’Ivoire-Santé-Ebola-Cas

Côte d’Ivoire : Détection d’un cas de fièvre Ebola qui est sous contrôle (gouvernement)

Ouagadougou, 15 août 2021 (AIB)-Le gouvernement ivoirien a annoncé samedi, la détection d’un cas de fièvre Ebola à Abidjan notamment une jeune fille âgée de 18 ans, de nationalité guinéenne, arrivée en Côte d’Ivoire, le 11 août dernier.

Selon le communiqué signé par le ministre ivoirien de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle Pierre Dimba, la jeune fille a quitté Labé en Guinée à destination d’Abidjan par voie routière.

« Elle est arrivée en Côte d’Ivoire le 11 août et a été diagnostiqué et prise en charge immédiatement par les services sanitaires, le 12 août 2021 à 20 heures », indique le communiqué qui précise qu’il « s’agit d’un cas isolé et importé ».

« La patiente est actuellement en isolement et prise en charge au centre de traitement des maladies hautement épidémiques du CHU de Treichville », relate le communiqué.

Le ministre Pierre Dimba rassure dans le communiqué qu’« à la réception des résultats des analyses » samedi à 7 heures, des réunions d’urgences se sont tenues à 10 heures, sous la présidence du ministre en charge de la Santé et dans la soirée à 18 heures sous la présidence du Premier Ministre Patrick Achi.

Il a indiqué qu’il a été décidé entres autres, à la suite de ces réunions, de la  « réactivation de la surveillance communautaire de la riposte à Ebola, de la vaccination immédiate des groupes cibles, du respect des directives pour le diagnostic et la prise en charge des fièvres hémorragiques.

De même que la « poursuite du strict respect des mesures barrières édictées contre le covid-19 qui restent valables pour la maladie à virus Ebola et la collaboration transfrontalière intense avec la Guinée ».

La Côte d’Ivoire dispose des vaccins contre Ebola note le ministre et il informe que le gouvernement procèdera à la vaccination des groupes cibles (personnel de santé de première ligne, contacts immédiats de la patiente, les forces de sécurité aux points d’entrée…).

Agence d’information du Burkina

Wis/Az

Photo d’archive pour illustration

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here