Burkina-Revue-Presse

Burkina : Justice, foncier et lancement des concours directs à la Une des quotidiens

Ouagadougou, 10 août 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè de ce mardi évoquent à leurs Unes, le procès des présumés terroristes, la manifestation des habitants de Komsilga et le début des concours directs de la fonction publique.

 

Le quotidien national Sidwaya titre: « Procès de présumés terroristes : Les confidences des premiers à la barre ».

Le journal rapporte que dans la journée d’hier, le premier comparu H.S, 34 ans, a confié que c’est pour faire face aux difficultés financières que traversait sa famille qu’il a rallié Tombouctou pour intégrer Al-Qaïda.

Le second O.K, 47 ans, quant à lui, était un ancien de la police islamique. C’est par la suite qu’il a rejoints les terroristes par l’intermédiaire du premier comparu.

Sur le même sujet, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga explique que la majorité des faits qui leur sont reprochés ont été commis en territoire malien.

Le journal informe que les deux présumés terroristes n’avaient pas d’avocats, ce qui a poussé le tribunal à reporter leur procès à une date ultérieure.

Le quotidien privé Le Pays lui relate le jugement de D.O.M  également poursuivi pour fait de terrorisme. Le journal précise que le  procès de celui-ci a été aussi reporté au vendredi prochain pour absence de son avocat.

Sur un autre sujet, Sidwaya titre « commune de Komsilga : Menacés d’expropriation, des habitants boquent la RN6 ».

Le quotidien public explique que des habitants de Komsilga ont manifesté leur mécontentement contre une décision de justice qui les contraint à quitter leurs parcelles d’habitation, en bloquant la route nationale N° 6 ce lundi.

Sur le même sujet, l’Observateur Paalga titre « Litige foncier : colère des résidents contre la mairie de Komsilga ».

Le journal explique que les habitants en veulent à la mairie à qui ils demandent de prendre le dossier à bras-le-corps. Il annonce qu’une conférence de presse sera organisée demain mercredi pour mieux éclairer l’opinion.

Les quotidiens burkinabè de ce mardi reviennent aussi sur le début des épreuves des concours directs 2021.

Le journal Le Pays titre « Concours directs 2021 : La chasse à l’emploi est ouverte ».

Il informe que c’est le lycée Nelson Mandela de Ouagadougou qui a été choisi pour le lancement officiel des épreuves qui se déroulent du 9 au 24 août 2021.

Selon le journal, pour l’année 2021, ce sont 5 425 postes à pourvoir, répartis sur 56 concours avec 1 137 322 candidatures enregistrées.

Dans le même registre, le quotidien national Sidwaya titre « Concours directs, session 2021 : Démarrage des épreuves écrites dans toutes les régions du Burkina Faso ».

Le journal explique que c’est le Secrétaire général du ministère de la Fonction publique, Souleymane Lengané qui a procédé au lancement des concours.

Selon ce dernier, cette année, les questions aux choix multiples ont été améliorées.

Pour le quotidien basé à Bobo-Dioulasso, l’Express du Faso, l’innovation majeure de cette année est que les corrections se feront au jour le jour.

Dans ce journal, le secrétaire général rassure qu’un dispositif a été mis en place pour acheminer les copies de Ouagadougou chaque 2 jours et procéder au scannage et à leur correction électronique.

Agence d’information du Burkina

BH/wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here