Burkina-Santé-Installation

Burkina/Santé: Un nouveau responsable  invite ses collaborateurs à se mobiliser autour de la politique hospitalière

Ouagadougou, 7 août 2021 (AIB) – Le nouveau Directeur général du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B), Seydou Nombré, nommé le 14 juillet dernier,   a exhorté vendredi, ses collaborateurs à se mobiliser davantage autour de la politique hospitalière, afin d’offrir des soins de qualité aux populations.

«Il s’agira pour nous de nous mobiliser tous autour des objectifs du ministère de la Santé, en matière de politique hospitalière. Pour ce faire, je ne ménagerai aucun effort pour  me mettre à vos côtés afin d’atteindre les objectifs qui nous sont assignés », a déclaré le nouveau Directeur général (DG) du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B), Seydou Nombré.

Pour lui, les exigences et les attentes des populations, en matière de santé se sont accrues et requièrent des adaptations toujours plus importantes qui interpellent à développer «constamment» de meilleures stratégies pour offrir des soins de qualité aux patients.

M. Nombré s’exprimait vendredi à Ouagadougou, à cours d’une cérémonie de son installation.

A l’en croire, le système hospitalier, un maillon essentiel du système de soins en constante évolution,  est au cœur des  préoccupations des autorités sanitaires du pays.

Le nouveau responsable du CHU-B a signalé  que son établissement sanitaire a engrangé des résultats «satisfaisants», grâce aux efforts déployés par ses prédécesseurs.

« Je suis heureux d’avoir eu cette opportunité de me joindre à vous afin qu’ensembles, nous puissions engranger davantage de meilleurs résultats », a-t-il indiqué.

Il a expliqué que dans le souci de fournir de meilleures conditions de séjour aux malades et de répondre à la demande croissante des soins, l’Etat, sous le leadership du  président Roch Marc Christian Kaboré, a élaboré un plan d’urgence des hôpitaux dans le contexte de la Covid-19 au Burkina Faso.

D’après Seydou Nombré,  ce plan d’urgence sous la tutelle du ministère de la Santé, se sera fera «incessamment» pour améliorer l’offre des soins.

Selon lui, ses priorités seront entre autres, la gestion des ressources humaines, le renforcement de la gouvernance de concert avec les partenaires sociaux et les forces vives du CHU à travers un dialogue social.

«J’invite l’ensemble du personnel du CHU à travailler dans un esprit de compréhension mutuelle, de gestion axée sur les résultats, d’utilisation rationnelle des ressources allouées et de communication plus accrue avec les patients ainsi que tout autre utilisateur de notre hôpital », a-t-il souhaité.

La directrice des ressources humaines du CHU-B, Christiane Ouédraogo qui a assuré l’intérim pendant trois mois s’est réjouie de son bilan.

De son avis, elle a tenté de maintenir le cap avec l’équipe de direction qui était déjà tracée par l’ancienne DG  du CHU-B, Diane Kaboré.

Christiane Ouédraogo a  également signifié que sa mission consistait à garder un niveau satisfaisant de soins en attendant l’arrivée d’un  nouveau DG . «Toute l’équipe du CHU-B a travaillé à atteindre l’objectif assigné », a-t-elle confié

Nommé le 14 juillet 2021, Seydou Nombré est un administrateur des hôpitaux  et des services de santé ainsi  qu’un spécialiste en économie de la santé.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here