Burkina-E-commerce-Formation

Burkina : 60 femmes formées en e-commerce par la fondation Rama

 

Ouagadougou, 5 août 2021 (AIB)- La Fondation Rama en collaboration avec l’Amicale des femmes de Orange Burkina, a formé mercredi, à Sabtoana, dans la commune rurale de Komsilga, 60 femmes guéries des fistules obstétricales, en e-commerce pour améliorer la gestion de leurs activités génératrices de revenus (AGR).

 

Selon la coordinatrice de la Fondation Rama, Rasmata Kabré, après l’intervention chirurgicale des femmes victimes de fistules obstétricales et prolapsus, elles ont besoin d’être accompagnées par des formations pour la promotion et la gestion de leurs activités génératrices de revenus (AGR).

 

C’est dans ce sens, a-t-elle soutenu, que 60 femmes guéries des fistules obstétricales seront outillés en e-commerce avec l’appui de l’amicale des femmes de Orange Burkina.

 

Mme Kabré s’exprimait mercredi, au siège de la Fondation Rama basée à Sabtoana, dans la commune rurale de Komsilga, au cours d’une séance formation au profit des pensionnaires de sa structure soutenue par Orange Burkina.

 

Elle a précisé que sa Fondation accompagne également les femmes dans le petit commerce dès qu’elles recouvrent leur santé.

«Depuis 2012, après leurs interventions chirurgicales et leurs guérisons, on leur donne une formation professionnelle sur le tissage, la maraicher culture, la savonnerie, etc. », a-t-elle souligné.

 

Pour la première responsable de la Fondation Rama, les femmes doivent intégrer Internet dans leur vie pour faire prospérer davantage leurs AGR.

 

Rasmata Kabré a indiqué que sa structure veut renforcer les capacités de ses pensionnaires afin qu’elles puissent vendre leurs produits à travers les réseaux sociaux tels que WhatsApp et Facebook.

 

« Quand l’amicale des femmes de Orange Burkina est venue nous rendre visite, nous leur avons demandé de nous aider à former quelques femmes pour qu’elles puissent mener leurs activités par le net », a-t-elle ajouté.

 

La coordinatrice de la Fondation Rama a affirmé que 15 femmes seront dotées en téléphone Android à l’issue de la formation par les femmes de Orange Burkina avec la somme de 15 000 F CFA sur leur compte.

 

Chacune des 15 femmes aura également 15 000 F CFA en cash pour démarrer ses activités.

 

Aux dires de la présidente de l’Amicale des femmes d’Orange Burkina, Adélaïde Badolo, la question de la formation s’est posée, lors du soutien en vivres et en vêtements de sa structure aux femmes en difficultés en août 2020.

 

« Nous sommes en activité et nous pensons à nos sœurs qui sont en difficultés », a-t-elle dit.

 

Mme Badolo a aussi noté que les capacités des femmes doivent être renforcées dans leurs AGR afin qu’elles puissent mieux s’épanouir dans la société.

 

Pour le formateur, par ailleurs, responsable de la région du Centre de Orange Burkina, Inoussa Tiendrébéogo, trois modules seront dispensés aux femmes.

 

Il s’agit de l’utilité de Orange money, des réseaux sociaux et des conseils pour éviter les arnaques pendant leurs activités.

 

« Cette formation va permettre de booster les activités quotidiennes des femmes guéries des fistules obstétricales », a rassuré M. Tiendrébéogo.

 

D’après une bénéficiaire résidente dans la commune rurale de Tanghin-Dassouri, Safièta Zongo, la formation vient à point nommé pour améliorer les conditions de vie des femmes de la Fondation Rama.

 

A l’entendre, le don de Orange Burkina va faciliter ses transferts d’argent pour mener à bien son métier de tisseuse.

 

Créée en 2006, la Fondation Rama a pour objectif d’aider les femmes victimes de fistules obstétricales et à retrouver leur dignité dans la société.

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here