Burkina-Presse-Revue

Santé, éducation et Révolution d’août 1983, au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 4 août 2021 (AIB) – Les quotidiens burkinabè du  mercredi évoquent l’actualité nationale relative au lancement de la téléconsultation, à la Journée de l’excellence scolaire  et à l’avènement de la révolution d’août 1983.

Dans un  article titré « prise en charge des patients : la téléconsultation lancée »,  le doyen des quotidiens privé du Burkina Faso, L’Observateur Paalga annonce que le ministère de la Santé   a lancé hier mardi 3 août la téléconsultation.

Il ajoute que la téléconsultation est  une consultation médicale à distance.

D’après le journal, le ministre de la Santé, le  Pr Charlemagne Ouédraogo a déclaré que  «ce n’est plus un frein pour le patient vivant hors de Ouagadougou de se faire consulter par un spécialiste de la santé de la ville».

Pour la même information, Le Pays rapporte que la spécialiste en dermatologie, Dr Angèle Ouédraogo confie  que la téléconsultation permettra d’échanger avec les prestataires des autres régions, afin de poser des diagnostics et de proposer des traitements.

Toujours pour la téléconsultation, Sidwaya  informe que la téléconsultation sera mise e œuvre conformément aux lois sur la protection des données personnelles.

Les quotidiens burkinabè se sont également appesantis sur la Journée de l’excellence scolaire 2021.

Ainsi, que le journal privé Le Pays rapporte que le président  du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé le 3 août 2020, la 5e édition de la Journée de l’excellence scolaire, ajoutant qu’au total, 99 élèves qui se sont illustrés au cours des examens de 2021 ont été primés  par le chef de l’Etat.

A ce sujet, Sidwaya affiche en première page : « Journée de l’excellence : tapis d’honneur pour 99 cracks », avant d’informer  que le ministre en charge de l’Education, Stanislas Ouaro a félicité les jeunes lauréats.

Aussi,  indique-il,   que c’est un défi  que les lauréats se sont  imposés en devenant meilleurs. Et il  les a invités à maintenir ce cap  qui est  désormais un devoir et challenge de tous les instants de leur  vie.

Le quotidien  privé imprimé à Bobo-Dioulasso, L’Expresse du Faso informe qu’à la faveur de l’évènement,  les prix qui ont été proposés par le Comité d’organisation pour encourager les lauréats sont composés entre autres, de kits pédagogiques, d’ordinateurs portables, de bourses d’étude et de sommes d’argent.

Autre sujet évoqué par les quotidiens burkinabè, c’est l’avènement de la révolution d’août 1983 au Burkina Faso.

A ce titre, Le Pays publie des témoignages sur la révolution d’août 1983 dans sa rubrique Ombre et lumières.

Quant à L’Expresse du Faso, il  fait écho de l’avènement dans un commentaire intitulé «Autant le dire : 4-Août 1983, personne ne veut être comme Sankara!».

Dans cet article ministre en charge du Commerce, Harouna Kaboré, s’est offusqué parce qu’au Burkina Faso, «tout le monde cite Sankara et Norbert Zongo mais veut frauder, vendre des boissons frelatées».

Agence d’information du Burkina

MSS/ey/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here