Burkina-Enseignement-Soutenance-Santé

Burkina/Soutenance : Kpèré Somé analyse la fièvre prolongée chez les enfants de 1 mois à 15 ans

Ouagadougou, 1er août 2021 (AIB)-L’étudiant Kpèrè Somé a soutenu, le lundi 19 juillet 2021, sa thèse de doctorat en médecine à l’université Joseph KI-ZERBO de Ouagadougou. Il a obtenu la mention « Très honorable avec les félicitations du jury ».

Kpèrè Somé est désormais docteur en médecine. Il a soutenu sa thèse de doctorat, le lundi 19 juillet 2021, à l’Unité de formation et de recherche en sciences de la santé (UFR/SDS) de l’Université Joseph KI-ZERBO.

Sa thèse avait pour thème : « Fièvre prolongée chez l’enfant au centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-de-Gaulle de Ouagadougou : Aspects épidémiologiques, diagnostiques, thérapeutiques et évolutifs ».

Dans sa présentation, Kpèrè Somé a relevé que la fièvre chez l’enfant constitue un motif fréquent de consultation dans les pays à faibles revenus.

A l’en croire, le but de son étude est d’améliorer la prise en charge de la fièvre prolongée chez l’enfant au Burkina Faso.

Pour ce faire, a-t-il dit, cette étude qui se veut transversale s’est déroulée du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2020 au service de la pédiatrie médicale du centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-de-Gaulle de Ouagadougou (CHUP-CDG).

Elle a concerné, a-t-il fait savoir, 12 161 patients hospitalisés dont 97 cas de fièvre prolongée chez l’enfant.

Il en est arrivé à la conclusion que la fièvre prolongée est relativement fréquente et ce sont les enfants de moins de cinq ans qui sont les plus touchés.

Il a ajouté que les étiologies infectieuses sont prédominantes avec un pronostic souvent favorable.

Pour améliorer la prise en charge des cas de fièvre prolongée chez l’enfant, il a formulé des suggestions.

Celles-ci sont, entre autres, intensifier la lutte contre le paludisme et les infections respiratoires, doter le laboratoire du CHUP-CDG en réactifs, réaliser une radiographie du thorax, éviter l’automédication, consulter immédiatement devant tout cas de fièvre.

A l’issue de la présentation, le jury a estimé que le thème est d’actualité car il touche la pédiatrie et préoccupe les spécialistes.

« Le thème est pertinent car une fièvre qui se prolonge chez l’enfant devient l’objet d’inquiétude pour tout pédiatre », a indiqué Dr Lassina Dao.

Toutefois, le jury a formulé des observations portant sur la forme et sur le fonds à prendre en compte dans le document final.

En délibérant, le jury a estimé que les travaux de recherche de l’impétrant apportent un plus à la connaissance de la fièvre chez l’enfant.

Pour ce faire, il a décerné la mention « Très honorable avec félicitations du jury » avant d’autoriser le désormais Dr Somé a prêté le serment d’Hippocrate.

A l’issue de la prestation de serment, Pr Fla Kouéta a déclaré Kpèrè Somé, docteur en médecine.

Les travaux de recherche de Kpèrè Somé ont été dirigés par le Pr Ag Lassina Dao (directeur de thèse) et Dr Hamidou Savadogo (co-directeur).

Ils ont été présentés devant un jury présidé par le Pr Fla Kouéta et composé des maitres de conférences agrégés, Dr Mamoudou Savadogo et Dr Aïssata Ouédraogo/Kaboré.

Agence d’information du Burkina

Timothée SOME

timothesom@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here