Burkina-Manga-Pô-Entreprenariat-Sensibilisation

Burkina/Pô : Une tribune de sensibilisation et de partage d’expériences entre jeunes et chefs d’entreprises

Pô, 1er août 2021 (AIB)-Le Programme d’appui à la formation et à l’apprentissage (PAFPA) a organisé le samedi 24 juillet 2021, à Pô, province du Nahouri, une tribune de sensibilisation et de partage d’expériences entre les jeunes et les chefs d’entreprises.

La tribune de sensibilisation a été organisée avec le soutien du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB).

Au cours de l’activité, les parcours professionnels des jeunes entrepreneurs Edith Oulon et Ernest Asso ont été présentés aux 250 jeunes venus de toute la région du Centre-sud.

Les deux jeunes entrepreneurs ont chacun pris la parole pour retracer leurs parcours entrepreneurials. Ils ont donné des conseils aux jeunes afin de les encourager à s’engager dans la création d’entreprises.

Le premier adjoint au maire de Pô, Assane Gomgnimbou s’est réjoui que sa commune ait été choisie pour l’organisation de cette tribune jeunesse.

Le coordonnateur du FAFPA Jean Marie Bado a présenté aux jeunes, le FAFPA dual lancé en février 2019 à Gampéla par le Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) avec un coût de trois milliards sept cent millions de francs.

Ce programme vise la formation de 8000 jeunes et le perfectionnement de 5000 travailleurs des entreprises et espaces de production. Il couvre 6 régions et a une durée de vie de trois ans de 2019 à 2022.

Dans le cadre de ce programme, 6598 jeunes se sont inscrits pour se faire former et 6081 sont pris en charge dans 43 métiers différents, a précisé Jean Marie Bado.

Au Centre-sud, 306 jeunes et femmes ont fini d’être formées et 457 sont en cours de formation.

Le représentant du conseil national du patronat burkinabè Dr Isaac Compaoré, a déclaré que l’ambition du patronat burkinabè est de contribuer à l’éclosion d’une génération de jeunes entrepreneurs capables de révolutionner le monde des affaires au Burkina Faso.

Le président du conseil régional du Centre-sud, Toubré Gnoïka, a salué la tenue de la tribune de sensibilisation entre jeunes et chefs d’entreprises qui a permis selon lui, aux seconds de partager leurs expériences aux premiers.

L’un des jeunes participants venu de Kombissiri, Abdoul Rasmané Compaoré a témoigné qu’il a été bien formé en élevage bovin.

Un autre Ernest Asso, jeune entrepreneur responsable de quatre entreprises, a lui conseillé aux jeunes de se lancer dans la création des entreprises.

Agence d’information du Burkina

Hamidou K. OUENA

AIB-Pô

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here