Bam : Des VDP de Bourzanga dénoncent leurs mauvaises conditions de travail

Kongoussi, 30 juillet 2021,( AIB)- Des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de la commune de Bourzanga ont dénoncé jeudi, leurs conditions de vie et de travail dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.

Le représentant des VDP de la commune de Bourzanga a dénoncé  l’insuffisance d’armements et  le manque  de moyens  logistiques pour lutter contre le terrorisme  dans sa commune.

Il s’est exprimé publiquement lors d’une rencontre de cadre de concertation régional du Centre Nord, organisée par l’ONG française Promediation  et qui regroupait l’ensemble des forces  vives de la région et des représentants des forces de défense et de sécurité.

«Nous avons de nombreuses difficultés sur le terrain. C’est vrai que nous avons reçu une formation, mais nous n’avons pas d’armes. On crie nos noms chaque jour à la télévision mais nous n’avons rien sur le terrain. Il nous manque des armes, des moyens de locomotion, du carburant et des vivres.

Et je lance un crie de cœur au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré à résoudre nos difficultés pour que nous puissions vaincre le terrorisme dans la zone.  Nous sommes plus de 2000 VDP dans le Bam mais la majorité utilise des armes de fabrication locale» a relaté le porte parole des VDP à l’AIB.

Le directeur général adjoint de Promediation Florent Geel a indiqué que sa structure est une organisation de médiation et facilitation dans les situations de des conflits  armés et des crises. Et pour lui, cette rencontre de Kongoussi  a été  initiée pour promouvoir le dialogue,  la cohésion sociale et l’ensemble du processus pour la paix.

En rappel, la rencontre a été présidée par le gouverneur de la région du Centre Nord Casimir Segda. Toutes les composantes de la région ont été représentées et les langues se sont déliées entre FDS, VDP et populations.

Agence d’information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here