Burkina-Sissili-Education-Responsable-Installation

Sissili/Education préscolaire : Le directeur provincial Bienvenu Richard Benon installé dans ses fonctions

Léo, (AIB)-Le Haut-commissaire de la province de la Sissili, Sié Aristide Mohamed Kam, a procédé le vendredi 23 juillet 2021 à Léo, à l’installation du directeur provincial de l’éducation préscolaire primaire et non formelle de la Sissili, Bienvenu Richard Benon.

Nommé en conseil des ministres en sa séance du 16 Juin 2021, Bienvenu Richard Benon assure désormais la fonction de directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle de la province de la Sissili.

Il remplace à ce poste Idrissa Nignan, appelé à d’autres fonctions au ministère de l’eau et de l’assainissement comme directeur de cabinet du ministre.

Le Haut-commissaire Sié Aristide Mohamed Kam a félicité le nouveau directeur provincial, pour cette marque de confiance de ses supérieurs  hiérarchiques mais surtout du gouvernement.

« Nous attendons de vous une bonne collaboration car c’est dans la complémentarité des idées et des actions que nous allons ensemble et individuellement remplir avec efficacité et performance nos missions » a-t-il soutenu.

Au directeur provincial sorti, le Haut-commissaire a traduit toute sa satisfaction pour le travail qu’il a fait dans la province de la Sissili.

Il lui a enfin souhaité plein succès dans sa nouvelle fonction de directeur de cabinet et que cette responsabilité lui ouvre majestueusement les portes d’une belle carrière professionnelle a-t-il précisé.

Le nouveau directeur provincial Bienvenu Richard Benon a rendu grâce à Dieu et sollicité sa miséricorde et sa protection pour pouvoir mener à bien sa mission.

Il a également exprimé tous ses hommages à son prédécesseur, Idrissa Nignan pour le travail abattu durant les cinq années passées à  la tête  de la direction provinciale  et lui a souhaité bon vent dans ses nouvelles fonctions.

Bienvenu Richard Benon compte sur l’engagement des acteurs à tous les niveaux de la chaine pour relever les défis  de l’éducation.

Il a alors assuré de son entière disponibilité et sa détermination soutenue pour le compte de l’éducation de la province de la Sissili.

Le directeur sorti, Idrissa Nignan a fait savoir que lorsqu’il prenait ses fonctions le 26 Juillet 2016 à la tête de la direction provincial de la Sissili, des défis importants existaient.

Il a cité l’organisation des conférences annuelles des enseignants, le relèvement du taux de scolarisation et de réussite au examens et concours scolaires, l’insuffisance des moyens roulants et autres matériels de bureau et l’épineuse question des classes sous paillote.

Il a assuré qu’au moment où il s’apprête à passer le flambeau de la continuité du service à son successeur, ces défis ont été en grande partie relevés.

Sous sa direction, il a relevé la tenue effective des conférences pédagogiques toutes les années, le relèvement du taux de succès au CEP d’une moyenne de 56,17%, et précisé que cette session 2021, la province a enregistré un taux de 58 ,56% de succès.

 

Comme acquis, sous son mandat, Idrissa Nignan a aussi relevé l’acquisition de 9 motocyclettes et du matériel informatique au profit des circonscriptions d’éducation de base (CEB) et les services de la Direction provinciale.

A cela, il a ajouté six nouvelles motos inscrites dans le plan de passation des marchés de 2021  déjà approuvé, une résorption de 69,84% des classes sous abris précaire. De 189 en 2016 on n’en dénombre que 57 en 2021, a-t-il noté.

Selon Idrissa Nignan, ces résultats  ne sont que le fruit de l’ardeur au travail, de la solidarité, de l’efficacité, de la disponibilité, du soutien constant  bénéficié de près ou de loin de la hiérarchie et des collaborateurs à qui il a rendu un hommage.

Il a félicité son successeur et formulé à son endroit tous ses souhaits de plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Agence d’information du Burkina

Olivier Alexandre Nignan

(AIB/Sissili)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here