Burkina-Gourcy-Parlement-Redevabilité

Gourcy : Le député Soumaïla Ouédraogo rend compte à sa base

Gourcy, (AIB)-Le député Soumaïla Ouédraogo du Mouvement du Peuple pour le Progrès MPP était face ses électeurs ce samedi 24 juillet 2021 à Gourcy. Les échanges ont porté sur le bilan de l’Assemblée Nationale et d’autres préoccupations recensées au Zondoma.

A la suite des journées de redevabilité tenues par l’Assemblée nationale à Bobo du 30 juin au 5 juillet dernier, le député Soumaïla Ouédraogo a rencontré à son tour les militants de son parti et d’autres sympathisants venus de toutes les cinq communes de la province du Zondoma.

Il était accompagné à cette occasion par le secrétaire général provincial du parti Dominique Ouédraogo et de El Adj  Hamadé Belem, directeur de campagne du MPP aux élections passées.

Cet exercice de redevabilité a consisté à présenter les activités menées par le parlement au cours de l’année 2020 et à expliquer aux participants le rôle dévolu au député.

La journée a également servi de cadre pour des échanges entre militants sur les préoccupations du moment.

« En plus de voter les lois, de consentir l’impôt et de contrôler l’action du gouvernement, il est recommandé à  chaque député,  dans la mesure du possible de mener des actions de développement au profit des populations » a indiqué le député à l’entame de son propos.

A l’en croire, 31 lois ont été votées dont les plus importantes ont trait à la retraite des travailleurs, aux élections municipales à venir, à l’utilisation des drones civils, à la circulation des armes légères etc.

Il citera également les lois portant conventions de financement qui ont été ratifiées au profit des secteurs de l’énergie, la santé, la sécurité, l’agriculture, l’eau et l’enseignement.

« Environ 900 milliards de francs CFA ont été mobilisés à cet effet » a précisé le député, toutes choses qui le fonde à dire que notre pays bénéficie toujours de la confiance de ses partenaires.

« Il y a eu beaucoup de réalisations dans divers domaines certes, mais nous sommes conscients qu’il reste encore du travail à faire » a-t-il conclu tout en invitant la population à l’union sacrée et à la solidarité afin de relever les multiples défis.

A l’issue de la communication, les participants ont dans un premier temps salué cette initiative de leur représentant qui selon eux, est une première dans la province.

Ils ont par ailleurs posé des préoccupations relatives à la vie chère, la campagne agricole, la disponibilité des vivres à prix sociaux, l’eau potable, le financement des activités génératrices de revenus des femmes, la fermeture des frontières etc.

Des réponses ont été données à toutes ces questions et promesse a été faite de transmettre les doléances formulées à qui de droit.

Avant de se séparer, le secrétaire général du parti a invité les participants, en particulier les responsables locaux du parti à relayer les informations justes dès leur retour.

A l’hémicycle, le député Ouédraogo est membre de la Commission des Affaires étrangères et des burkinabè de l’extérieur et aussi de la Haute cour de justice.

En marge de la journée de redevabilité 500 plants d’espèces diversifiées ont été remis aux participants pour être plantés dans les familles.

Aziz KIEMDE (AIB-Zondoma)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here