dav

Burkina-Sécurité-Police-Promotion-Sortie

Burkina : Sortie de promotion de 110 agents de police sous le signe d’unité

Ouagadougou, 27 juil. 2021 (AIB)-La 5ème promotion de l’académie de police composée de 10 commissaires et de 100 officiers a effectué sa sortie ce mardi à Pabré, sous la présidence du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré qui l’a baptisé « unité ».

« L’unité fait la force. C’est parce qu’on est uni dans une même vision, qu’on peut avoir des succès. C’est parce qu’on est uni également qu’on sait se préoccuper des problèmes des autres », a déclaré le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré face à la presse, à l’issue de la cérémonie.

 

Le chef de l’Etat a appelé les dix commissaires et les 100 officiers de police à exercer leur fonction dans le professionnalisme et la dignité, afin de consolider les relations du dispositif de sécurité avec les populations.

 

« Autant nous devons exiger des populations le respect de nos agents de sécurité, autant nous devons avoir un comportement de respect également vis-à-vis de ces populations. Ce sont deux choses qui se tiennent » a indiqué Roch Marc Christian Kaboré.

 

Le Burkina Faso, en plus de l’insécurité, fait face à une recrudescence de la criminalité, a rappelé le président du Faso, qui estime que « la formation que nous devons donner dans cette académie doit être à la hauteur de ce défi ».

La 5ème promotion de l’académie de police a effectué sa sortie sous le thème « la dynamique de la formation des forces de sécurité à l’aune des mutations de la crise sécuritaire au Burkina Faso ».

La cérémonie de sortie était placée sous le parrainage du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

Ce dernier a rendu un hommage à la police nationale et appelé ses filleuls à travailler dans la discipline, le courage et dans la sagesse.

« Être policier n’est jamais un métier comme les autres. Être policier c’est assumer quand la peur survient, c’est avancer face au danger quand les autres reculent, c’est apporter assistance quand les autres sont dans l’indifférence », a-t-il déclaré.

Pour le directeur de l’académie de police, Edmond Tapsoba, la cérémonie a pour objectif de reconnaitre le mérite des élèves qui ont satisfait aux exigences de la formation.

Il a rappelé à la 5ème promotion que ce qui l’attend sur le terrain ne sera pas une réplique de son  apprentissage.

« L’insécurité est une menace permanente qui ressemble à des eaux dormantes. Et qui, soudain, surgit sans crier gare » a-t-il ajouté.

C’est pourquoi, il  les a invité à exploiter leurs capacités humaines et intellectuelles et de toujours garder le sens de l’action et du devoir social.

La 5ème promotion par la voix du commissaire de police Bakari Sanou, se dit apte et disposée à servir la nation burkinabè jusqu’au sacrifice suprême car pour elle, rien ne vaut l’honneur de servir le Burkina comme une mère.

En rappel, l’académie de police a ouvert ses portes en 2015 dans la commune rurale de Pabré et a formé depuis sa création 988 élèves policiers à savoir 143 commissaires dont trois Tchadiens et 845 officiers.

Agence d’information du Burkina

Kar/Wis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here