Burkina-Gaoua-Coupures-Roussettes

Gaoua : Des roussettes géantes seraient à l’origine des coupures répétitives d’électricité (responsable)

Gaoua, 25 juil. 2021 (AIB)- Le directeur commercial de la SONABEL, Abdoulaye Sawadogo, a expliqué vendredi à Gaoua, que des roussettes géantes et d’autres espèces animales sont en majeure partie, la cause des coupures d’électricités constatées depuis quelques mois dans la région.

 

La ville de Gaoua et ses localités rattachées connaissent depuis un certain temps des coupures d’électricité de façon répétitive.

Face à la situation, la Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL) a organisé à Gaoua une conférence de presse le vendredi 23 juillet 2021.

L’objectif est d’expliquer aux hommes et femmes de presse et à la population les raisons de ces coupures.

Le directeur commercial de la SONABEL, Abdoulaye Sawadogo, a expliqué que des roussettes géantes et d’autres espèces animales sont en majeure partie, la cause de ces coupures d’électricité.

Une fois en contact avec les installations électriques, ces roussettes créent une interruption de courant électrique, a-t-il poursuivi.

Ce qui oblige les techniciens à se déplacer jusqu’au lieu où l’incident s’est produit pour débarrasser les câbles électriques de ces roussettes.

Etaient également présents au présidium, des spécialistes des questions environnementales. Ils ont apporté des éclaircissements.

Boubacar Hama est de la direction régionale de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique du Sud-Ouest. Il a précisé que ces chauves-souris vivent dans des zones boisées et ne sont pas intégralement protégées par la loi.

A l’écouter, la population de ces roussettes s’est accrue ces derniers temps à cause de la maladie d’Ebola où les autorités sanitaires avaient invité les populations à ne pas consommer leur viande.

Il a confié que dans la région du Sud-Ouest, ces chauves-souris sont présentes dans les communes de Bouroum-Bouroum, Loropéni, Nako, Kpuéré, Batié et bien d’autres communes.

Dans la recherche de solutions, les responsables de la SONABEL ont annoncé l’arrivée d’un groupe électrogène à Gaoua.

Les organisations de la société civiles, quant à elles, ont organisé une marche ce samedi 24 juillet 2021 pour protester leur ras-le-bol contre les récurrentes coupures.

Au terme de la marche, ils ont transmis un message au Haut-commissaire de la province du Poni.

Karim OUATTARA

(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here