Burkina-Gaoua-Coupures-Manifestations

Gaoua : La population exprime son ras-le-bol face aux coupures intempestives d’électricité

Gaoua, 24 juil. 2021 (AIB)-La population de la ville de Gaoua, chef-lieu de la région du sud-ouest, a manifesté ce samedi contre les coupures récurrentes d’électricité et d’eau dans la cité de Bafuji.

Des habitants de la ville de Gaoua et des localités environnantes, n’en peuvent plus des coupures répétitives d’électricité et d’eau qu’ils vivent depuis quelques mois.

Ils ont exprimé leur mécontentement, le samedi 24 juillet 2021 dans le chef-lieu de la région du sud-ouest, à travers une marche.

A l’initiative d’une coalition des organisations de la société civile de la province du Poni, la manifestation a débuté au piquet de grève situé au secteur 4.

Les marcheurs ont ensuite arpenté quelques artères avant de terminer au haut-commissariat où ils ont remis un message au maitre des lieux.

Dans leur rang, on pouvait lire des messages comme : « les coupures anarchiques doivent prendre fin », « SONABEL de Gaoua, on veut des explications claires », « SONABEL de Gaoua, on en a marre ».

Selon le porte-parole des manifestants, Sié Joseph Hien, depuis un certain temps, les prestations de la SONABEL et de l’ONEA ne sont plus de qualité car les populations vivent des coupures d’électricité et d’eau qui paralysent tous les secteurs d’activités.

« Nous avons trouvé qu’il fallait organiser une marche afin d’interpeller les autorités pour qu’une solution soit trouvée pour le bonheur des populations », a-t-il laissé entendre.

Bien que la marche n’ait pas mobilisé du monde, Sié Joseph Hien a estimé qu’elle était de qualité puisque plusieurs responsables d’organisation de la société civile dans la province étaient présents.

Sur les explications des responsables de la SONABEL, il a dit rester sur sa soif. Le haut-commissaire, Antoine Douamba a dit constaté avec tout le monde que la nationale d’électricité rencontre des difficultés dans la fourniture d’électricité.

Malgré les explications de la SONABEL, il a dit comprendre la colère de la population et a espéré qu’une solution va être trouvée. Antoine Douamba a promis transmettre le message reçu aux responsables de la SONABEL.

Agence d’information du Burkina

Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here