Burkina- Presse- Revue

Insécurité et politique en couverture des quotidiens Burkinabè

Ouagadougou, 2021 (AIB)- La presse burkinabè de vendredi, commente toujours la nomination des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le soutien de l’Union européenne dans la lutte contre  l’insécurité et la sortie de la cinquième promotion de l’académie de police.

« Académie de police : Bala rend visite à ses filleuls », arbore à sa Une, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, L’Observateur Paalga.

Le journal informe que l’académie de police sise dans la commune de Pabré a effectué hier jeudi, la sortie de sa cinquième promotion qui se compose de 100 officiers et de 10 commissaires.

Le confrère précise que le parrain de la cérémonie, le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé  a saisi l’occasion pour prodiguer des conseils à ses filleuls et s’imprégner des réalités de cette école qui se veut une référence internationale.

Sur le même sujet, le quotidien privé Le Pays  titre : « 5e promotion de l’académie de police : Bala Sakandé prend langue avec ses filleuls ».

Selon le journal, le premier responsable du parlement burkinabè a exhorté les policiers en fin de formation, à avoir du respect pour les populations, car selon lui, il doit y avoir un respect mutuel entre la population et la police.

De son côté, le quotidien national Sidwaya titre : « 5e promotion de l’Académie de police : Le Parrain Bala Sakandé, à l’écoute de ses filleuls ».

Le journal public signale que M. Sakandé  est allé dans les locaux de  l’académie de police pour échanger avec  les policiers sortants  par anticipation afin de régler quelques questions.

Sous un autre angle, le même journal publie à sa Une : « Lutte contre l’insécurité : L’union européenne apporte du matériel à la gendarmerie ».

Le quotidien d’Etat signale que l’Union européenne (UE) a offert hier jeudi à Ouagadougou, du matériel de sécurité à la Gendarmerie nationale pour lutter contre l’insécurité au Burkina.

De son avis, le don composé entre autres de véhicules pick up, d’ambulances, de dromes de surveillance, de gilets pare-balles, entre dans le cadre de la phase II du projet «  Groupes d’action rapide, surveillance et intervention(GARSI) ».

Selon L’Observateur  Paalga,  les pandores ont reçu un équipement de 6,5 milliards de FCFA de l’UE pour la lutte contre l’insécurité.

Quant au journal privé Le Pays, il publie à  sa manchette : « crise  sécuritaire au Burkina : L’UE offre du matériel de 6,8 milliards de FCFA pour mieux traquer les terroristes ».

Le journal rapporte que le ministre de la Sécurité Maximé Koné a indiqué  que le don de l’UE va permettre de traquer les terroristes et d’autres bandits dans les zones d’intervention du GARSI.

Les quotidiens burkinabè évoquent également la nomination des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A ce sujet, l’Express du Faso laisse lire à sa première page : « Difficile renouvellement des membres de la CENI : Ablassé Ouédraogo et le Faso autrement proposent ».

Selon  le quotidien privé édité à Bobo Dioulasso, Ablassé et son parti le Faso Autrement sont les seuls à faire des propositions pour une sortie de crise dans le renouvellement des  membres de la CENI.

Il rappelle que M. Ouédraogo souhaite une prorogation du mandat de la CENI actuelle en tenant compte des dates de  l’organisation des prochaines élections municipales de 2022.

Le Pays rapporte que le président du président du parti Faso Autrement, Dr Ablassé Ouédraogo est pour la prorogation du mandat de l’équipe de la CENI en place.

Le quotidien d’Etat Sidwaya  note à sa première page : « CENI : Newton Ahmed Barry officiellement remplacé ».

D’après lui,  le Conseil des ministres tenu hier jeudi à Kosyam sous la présidence du président Roch Kaboré a relevé que Newton Ahmed Barry a été remplacé à la tête de la CENI par Adama Kafando  de la Fédération des associations islamiques du Burkina.

Agence d’information du Burkina

NO/wis

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here